-- -- -- / -- -- --
Culture

Lancement de la 10e édition du Festival culturel national de la chanson et de la musique citadine

Lancement de la 10e édition du Festival culturel national de la chanson et de la musique citadine

Le lancement de la dixième édition du Festival culturel national de la chanson et de la musique citadine sera marqué, dans la soirée de ce jeudi 25 juin à Annaba, par la performance scénique de la chanteuse de charme Naïma.

Elle-même sous le charme du public annabi connaisseur, l’interprète de Hya Hya a fait part à l’APS de son « ravissement » devant l’accueil chaleureux de la salle. « Pas de doute, le public de Bouna, connu pour sa finesse, a donné un vrai ‘plus’ à la soirée car il sait apprécier, comme nul autre, la musique citadine raffinée, j’en ai eu une nouvelle preuve ce soir et je suis comblée », dira Naïma à l’issue de son tour de chant.

Les artistes annabis Cheb Bibi et Salah Benini ont également participé à cette soirée d’ouverture en interprétant plusieurs standards du malouf ainsi que des Mouachahate comme Ya Shadi el alhane qui ont conquis l’assistance d’où fusent les youyous des nombreuses femmes présentes, venues en famille.

Cette soirée d’ouverture, marquée également par des chorégraphies exécutées avec beaucoup de maîtrise par les jeunes élèves de l’Ecole communale de danse classique Hassan-El-Annabi, est mise à profit pour honorer les figures locales du malouf et du chaâbi que sont Bachir Yahiaoui, Ahmed Bouatit et Azzedine Bechna pour leurs précieuses contributions, dès les années 1950, au rayonnement de la musique dans l’antique Hippone.

Cette dixième édition met à l’affiche jusqu’ au vendredi 3 juillet une quarantaine d’artistes des genres andalou et chaabi. Des célébrités comme lesquels Abdelmajid Meskoud, Mourad Djaâfri, Kamel Bouda et Naïma Ababsa sont attendus au Théâtre régional Azzedine-Medjoubi, mais aussi la Tunisienne Sirine Ben Moussa et le Marocain Abdou El Ouezzani.

Il y aura également la participation de l’orchestre local de musique chaâbi et de malouf, les associations Qortobia de Souk Ahras, Motribia de Biskra, Rawnak d’Annaba, Rasd ou maya de Skikda, la troupe Ista de Tamanrasset. Très attendu chaque année à Annaba, ce festival est organisé par la direction de la culture avec la collaboration du Théâtre régional d’Annaba. Des concerts de chants aïssaoua, de malouf et de chaabi sont également proposés au public des communes de Séraïdi, de Berrahal, d’Ain Berda, d’El Bouni, d’El Hadjar et de Sidi Amar sur une initiative conjointe de la direction de la culture et des communes concernées. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email