-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lamamra à Paris et à Washington

Lamamra à Paris et à Washington

Le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, effectuera à partir d’aujourd’hui une visite de trois jours à Paris et à Washington pour examiner, avec ses homologues français et américain, la situation en Libye et au Sahel ainsi que dans la région.

Selon le programme des visites, M. Lamamra effectuera aujourd’hui une visite de travail à Paris pour des entretiens avec son homologue français Laurent Fabius, a indiqué hier le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, précisant que les deux ministres « aborderont différents dossiers de la coopération bilatérale ainsi que les questions régionales et internationales d’intérêt commun ».

Les rencontres de haut niveau entre les gouvernements algérien et français « correspondent à la volonté du président de la République Abdelaziz Bouteflika, et de son homologue français François Hollande, d’œuvrer à l’édification d’un partenariat d’exception entre l’Algérie et la France », relève le communiqué. La situation au Mali et en Libye constitue l’un des dossiers brûlants entre les mains des diplomaties algérienne et française. 

Les deux pays parrainent le dialogue de paix intermalien ponctué par un accord en mars dernier à Alger, et les pourparlers entre les factions libyennes.

Après à son déplacement parisien, Lamamra se rendra demain à Washington « où il doit notamment coprésider, avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry, la troisième session du dialogue stratégique Algérie-Etats Unis d’Amérique », ajoute la même source.

Cette session « sera consacrée à l’examen de la coopération bilatérale et de ses perspectives dans les différents domaines, ainsi que des questions politiques et sécuritaires d’intérêt commun « , poursuit le communiqué. Le dialogue stratégique algéro-américain, auquel le président Abdelaziz Bouteflika et le président Barack Obama « ont fixé des missions de grande portée, a été élevé en 2014 au niveau des ministres des Affaires étrangères des deux pays », rappelle la même source.

Les Etats-Unis et l’Algérie ont convenu, en avril 2012, de lancer un « dialogue stratégique « bilatéral qui brasserait les questions régionales et internationales d’intérêt commun ainsi que la lutte antiterroriste. Washington a établi un dialogue similaire avec la Tunisie et le Maroc.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email