-- -- -- / -- -- --
Sports

L’Algérie termine à la 2e place, derrière l’Egypte

L’Algérie termine à la  2e place, derrière l’Egypte

Les gymnastes algériens Mohamed Abdeldjalil Bourguieg et Mohamed Raghib ont décroché 3 médailles d’or à l’issue de la 4e et dernière journée du championnat d’Afrique des nations juniors et seniors, disputée samedi à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger), permettant à l’Algérie de terminer à la 2e place du classement général dominé par l’Egypte.

Bourguieg, déjà sacré au concours général par équipe et au sol, a décroché deux nouvelles médailles d’or en remportant, samedi, les concours des barres parallèles et la table de saut. Le champion algérien qualifié aux Jeux olympiques 2016, a également remporté la médaille de bronze à la barre fixe.

« Je suis très satisfait de mes performances dans ce championnat d’Afrique. J’ai réussi à dépasser mes objectifs en remportant 4 médailles d’or, dont celle aux barres parallèles à laquelle je m’attendais pas », a déclaré Bourguieg à l’APS. De son côté, Mohamed Raghib a été sacré à la barre fixe dans un concours longtemps dominé par les deux Egyptiens Islam El Sayed et Ahmed Almaghry.

Chez les seniors dames, où les Algériennes ont brillé par leur absence, deux épreuves étaient inscrites au programme de samedi. L’Egyptienne Nada Mohmed s’est imposée à la poutre, alors que sa compatriote Mandy Mohamed a décroché l’or au sol.

En juniors, dont les épreuves se sont disputées samedi matin, la compétition a été encore une fois dominée par l’Egypte qui s’est adjugée les 5 médailles d’or misent en jeu lors de cette journée. Au tableau générale des médailles, l’Algérie termine à la deuxième place avec un total de 21 médailles (12 or, 4 argent, et 5 bronze), derrière l’Egypte avec 37 médailles (18 or, 11 argent et 8 bronze).

Le président de la Fédération algérienne de gymnastique, Salah Bouchiha, s’est félicité de la réussite de cette 13e édition du championnat d’Afrique de la discipline disputée à Alger, estimant que l’Algérie a réussi à organiser une compétition aux normes internationales. 

« Je pense que sportivement nous avons largement atteint nos objectifs en décrochant 12 titres africains. Nous avons laissé filer des médailles d’or après la blessure de Farah Boufedane qui aurait pu décrocher encore 3 médailles d’or pour l’Algérie », a souligné Bouchiha. « Concernant le volet de l’organisation, je pense que cette 13e édition est une grande réussite, tant au niveau technique que celui de l’arbitrage.

Nous avons enregistré quelques problèmes dont celui du transport lors de la première journée de compétition, mais tout est rentré dans l’ordre par la suite », a ajouté le président de la FAG. Le 13e Championnat d’Afrique de gymnastique, disputé du 23 au 26 mars, a enregistré la participation de plus de 100 athlètes représentant neuf pays (Algérie, Tunisie, Maroc, Egypte, Afrique du Sud, Congo, Sénégal, Centre Afrique et Namibie) 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email