-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie sollicite l’OMT pour former ses cadres

L’Algérie sollicite l’OMT pour former ses cadres

L’Algérie bénéficiera de l’assistance de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour la formation de ses ressources humaines dans le domaine touristique, a affirmé mardi à Alger le ministre du secteur, Abdelouahab Nouri.

« Nous avons un programme grandiose pour relancer le tourisme dans notre pays et nous avons besoin de personnes qualifiées pour faire progresser ce secteur « , a déclaré le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat lors d’un point de presse à l’issue de la cérémonie officielle du lancement du programme de renforcement des capacités statistiques de l’OMT.

Nouri a annoncé que le gouvernement a consacré un montant de 1 milliard de dollars pour 589 projets en cours de réalisation, 1600 projets avalisés par son ministère, en plus des travaux de rénovation de 65 hôtels.

« Nous voulons tirer profit de l’expérience de l’OMT en matière de gestion de toutes ses infrastructures touristiques », a-t-il affirmé en regrettant le tarissement du tourisme national après avoir connu l’âge d’or durant les années 1970 et 1980. Abondant dans le même sens, le secrétaire général de l’Organisation, Taleb Rifaï, a concédé que l’Algérie était effectivement parmi les premières destinations touristiques à l’échelle africaine et arabe.

Pour retrouver sa place, il estime que le pays doit redorer son image à travers les campagnes de marketing. Mais aussi à travers une stratégie réfléchie qui consiste à former des cadres et à les préparer pour la mise en œuvre d’un programme touristique ambitieux.

Interrogé sur les formations prévues par son organisme en faveur de l’Algérie, il a cité entre autres la formation des compétences dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration, mais aussi la formation des guides touristiques. Le secrétaire général de l’OMT a évoqué le rôle du tourisme dans la l’économie mondiale en affirmant qu’il se positionne au troisième rang après le secteur de l’énergie et celui de la pétrochimie.

Evoquant l’expansion du tourisme international, il a cité les chiffres de cette organisation onusienne qui a avancé un chiffre de 5,5 milliards de touristes à travers le monde en 2016. Pour le SG de l’OMT, le grand défi pour la communauté internationale, c’est d’œuvrer pour un tourisme sécurisé basé sur l’ouverture des frontières du fait que le secteur se trouve parmi les cibles principales du terrorisme aveugle. « La preuve on bombarde les aéroports, les musées, les hôtels, les plages… Bref, toute l’infrastructure du secteur », a-t-il regretté.

S’agissant du programme de renforcement des capacités statistiques de l’OMT, thème de cette rencontre, Rifaï a affirmé que ce sont les statistiques qui permettent d’évaluer l’impact du tourisme sur les populations, l’environnement et l’économie d’un pays donné.

Pour sa part, la directrice du programme régional pour l’Afrique à l’OMT, Elcia Grandcourt, a mis en évidence l’intérêt du renforcement des capacités statistiques du tourisme pour appuyer les programmes du développement durable. 

« L’amélioration des méthodologies statistiques permet de d’affiner les analyses sur la pauvreté et sur l’impact social du tourisme sur le développement local.

Pour cette technocrate de l’ONU, l’Afrique a un besoin « urgent » en statistiques fiables et à jour pour appuyer les populations en difficulté. Car, ils constituent des bases de données pour les politiques qui devraient élaborer leurs programmes touristiques sur le principe du développement durable.

Pour rappel, l’Algérie a été choisie par l’OMT pour abriter les ateliers régionaux du programme de renforcement des capacités statistiques pour les pays de la région. Elle en sera le pôle régional durant ces trois prochaines années (de 2017 à 2019). L’objectif de ce programme sera de former une sélection d’experts nationaux des pays concernés à la méthodologie statistique, recommandés par l’ONU.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email