L’Algérie se dote d’une école nationale de cybersécurité – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

L’Algérie se dote d’une école nationale de cybersécurité

L’Algérie se dote d’une école nationale de cybersécurité

Dans le cadre de la sécurisation des données à l’échelle nationale et dans tous les secteurs, conformément aux instructions du président de la République, l’Algérie s’apprête à former des compétences dans ce domaine. Ce sera par le biais de l’ouverture, à la prochaine rentrée universitaire, d’une école nationale de cybersécurité. C’est ce qu’a annoncé, hier, Abdelhakim Djebrani, directeur des finances au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

M. Djebrani a affirmé : « Nous sommes sur la dernière ligne droite pour l’ouverture de cette institution. Le décret de création est déjà publié et les moyens humains et matériels sont en cours de mise en place. ». Il a ajouté : « Tout est fin prêt pour ouvrir cette école dans les délais exigés par le Chef de l’Etat. »

Le représentant du ministère de l’Enseignement supérieur a, par ailleurs, assuré que conformément aux instructions du président de la République, tous les moyens sont en train d’être mis en place pour la réussite de cette stratégie, qui vise à rendre nos universités des universités de 4e génération.

M. Djebrani a souligné que l’Algérie s’engage fermement dans une réforme profonde de son système universitaire, visant à hisser ces institutions vers l’université de 4egénération. Ce projet ambitieux repose sur la numérisation exhaustive des processus académiques, l’intégration de technologies avancées dans l’enseignement et la recherche, ainsi que sur la promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat au sein des campus.

Il a estimé que l’université de 4e génération est une université qui doit être dynamique et qui doit anticiper sur les métiers émergents, les métiers de l’avenir. « C’est pourquoi, donc, nous avons déjà commencé cette année, comme vous le savez, par l’inauguration de la technopole de Sidi Abdellah, qui a déjà ouvert ses portes avec deux écoles dans des spécialités pointues que sont l’intelligence artificielle et les mathématiques. Cette année encore, nous avons ouvert deux autres écoles dans des technologies aussi pointues que sont les nanosciences et les systèmes autonomes », a-t-il fait savoir lors de son intervention sur les ondes de la Radio nationale.

Il a également annoncé que, dans le cadre de cette feuille de route, d’autres spécialités innovantes vont être ouvertes au niveau d’autres établissements universitaires. Il a cité, à titre d’exemple, celles consacrées aux technologies de fabrication automobile, dans le cadre d’un réseau thématique, en comprenant plusieurs établissements universitaires, en partenariat avec des partenaires économiques au niveau de quelques universités.

Concernant la mise en place du schéma national de numérisation, il a souligné que quelques 60 plates-formes numériques sont déjà mises en œuvre, couvrant tous les aspects liés à l’enseignement, à la recherche, à la gouvernance et aux prestations des universitaires. M. Djebrani a relevé que pour mener à bien cette mission, le budget du secteur a franchi, pour la première fois, le seuil de 600 milliards de dinars pour l’année 2024.

En application de cette numérisation de l’université, il a annoncé que l’opération de préinscription et d’orientation des nouveaux bacheliers est entièrement numérisée, marquant une transition vers le concept de « zéro papier ». Il a ajouté que les trois applications d’intelligence artificielle ont été développées par l’Ecole nationale supérieure d’intelligence artificielle de Sidi Abdallah, afin d’offrir aux étudiants des outils avancés pour simuler et optimiser leur choix de parcours académique. Cette initiative vise à rendre le processus d’orientation plus efficace et à mieux répondre aux besoins des étudiants et du marché du travail.

M. Djebrani a souligné que cet exemple de réussite des étudiants reflète un autre concept moderne de l’université, qui « est la création de richesses ». « L’université doit encourager ses étudiants à développer l’esprit d’entrepreneuriat et à bannir graduellement l’esprit conventionnel de salariat », a-t-il ajouté. « Le mot clé de cette université de 4egénération est l’employabilité, c’est un terme important », a-t-il insisté, avant d’ajouter que « l’université de 4egénération doit former utile, former un produit employable, donc prêt à l’emploi et prêt à répondre à la demande de sa société ».

M. Djebrani a expliqué que l’université algérienne ne va plus uniquement se baser sur les deux fondamentaux que sont l’enseignement et la recherche, mais doit également se baser sur d’autres fondamentaux, à savoir la modernisation, la numérisation et la création de richesses. L’université doit encourager ses étudiants à développer l’esprit de l’entrepreneuriat, a insisté le même responsable. Cet encouragement se fait notamment, a-t-il dit, par le biais d’incubateurs d’étudiants et de start-up, en partenariat avec des entreprises leaders comme Sonatrach et Algérie Télécom. Ces incubateurs visent à transformer les idées novatrices des étudiants en projets concrets, facilitant ainsi la transition vers une économie fondée sur la connaissance et l’innovation dès les premières années d’études.

M. Djebrani a toutefois révélé que malgré ces avancées prometteuses, la résistance au changement reste un défi à surmonter. La formation continue des formateurs est au centre des préoccupations pour maintenir la qualité et la pertinence des programmes académiques dans un monde en constante évolution. De plus, l’intégration des diplômés dans l’économie nationale est essentielle pour maximiser l’impact économique et social des investissements, a souligné M. Djebrani. Il a conclu en affirmant qu’à travers l’université de 4egénération, le pays aspire à préparer une nouvelle génération de leaders capables de répondre aux défis actuels et de contribuer activement au développement économique et social du pays.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email