-- -- -- / -- -- --
Sports

L’Algérie prête pour réaliser les meilleurs résultats possibles

L’Algérie prête pour réaliser les meilleurs résultats possibles

Les athlètes de la sélection algérienne d’athlétisme handisport sont « prêts et parés » pour réaliser une bonne participation aux championnats du Monde de la discipline à Doha (22-30 octobre) et « représenter ainsi dignement le handisport algérien », a indiqué le Directeur technique national (DTN), Zoubir Aïchaine. 

« Les athlètes et leurs staffs sont très conscients de l’importance de l’événement de Doha et le groupe s’est bien préparé pour réaliser de bonnes prestations, malgré la difficulté de la mission qui les attend », a déclaré le responsable technique de la Fédération algérienne handisport (FAH) à l’APS avant le départ pour le Qatar, assurant que tous les athlètes sont au mieux de leur forme.

En prévision des Mondiaux de Doha, qualificatifs aux jeux Paralympiques de Rio (septembre-2016), les athlètes de l’équipe nationale au nombre de 15 dont quatre filles avaient effectué une préparation « optimale » et « adéquate », selon la FAH, bénéficiant de stages permanents en Algérie et à l’étranger dont l’avant-dernier s’est tenu au centre de préparation olympique de Spala, en Pologne.

« Les Mondiaux de Doha constituent l’objectif principal pour les athlètes et la fédération cette année (pré-olympique). Ils sont importants, car ils nous permettront de déterminer l’état de santé de l’athlétisme handisport algérien. C’est un test révélateur que tout le monde prend au sérieux », a indiqué pour sa part, l’adjoint du DTN, Saïd Saâd, relevant la prise de conscience des entraîneurs et leurs athlètes de l’enjeu du rendez-vous.

Les performances attendues aux Mondiaux de Doha seront également les résultats d’une préparation « pleine », selon les différents staffs techniques, qui reconnaissent que la fédération a été favorable à toutes leurs doléances et demandes de stage.

« Les athlètes ont bénéficié d’une bonne préparation et sont actuellement en forme et fins prêts pour aborder ces Mondiaux dans les meilleures dispositions physiques et mentales. On espère qu’ils garderont cet état d’esprit de gagneur le jour J et resteront très concentrés sur leur objectif », a souhaité, quant à lui, le Directeur des équipes nationales (DEN), Salim Boutabcha.

Lors des derniers Mondiaux disputés à Lyon en 2013, l’Algérie avait réalisé sa meilleure prestation, en obtenant un total de 23 médailles (10 or, 8 argent et 5 bronze). Une moisson difficile à égaler, de l’avis des techniciens qui expliquent cela par les récents changements apportés par l’IPC (Comité international paralympique) aux règlements régissant l’athlétisme en handisport, en prévision des jeux Paralympiques-2016. 

« Les récents changements opérés au niveau de l’athlétisme rendent les choses plus difficiles pour les athlètes de certaines catégories et certaines spécialités (surtout pour les lancers). Certains de nos champions auront la tâche très difficile, mais pas impossible, pour obtenir des médailles », a fait remarquer l’entraîneur national, Tahar Salhi, regrettant le fait que « des pays comme l’Algérie se retrouvent lésés ». 

En plus du jumelage des classes qui avantage certains pays aux dépens d’autres, le DTN ajoute la suppression de quelques spécialités dont les Algériens sont des recordmen et recordwomen, à l’image du javelot (Safia Djala), du 200m (Berrahal) et du 800m (Nouioua), entre autres. 
« Malgré cela, nos athlètes sont animés d’une volonté de revenir avec des podiums et prouver qu’ils sont toujours présents dans les grands moments », a fait remarquer Zoubir Aïchaine.

Côté athlètes, la concentration est à son maximum. Tous sont déterminés à ne pas rentrer bredouilles de Doha pour confirmer leurs forme et place en équipe nationale. 

« On est déjà dans la compétition avant son entame. Chacun de nous ira à Doha pour retourner avec de bonnes performances. On sait que notre tâche n’est pas facile, au même titre que les athlètes des autres pays, mais on fera de notre mieux pour avoir de bons résultats », a indiqué l’athlète Mohamed Berrahal.

Les Mondiaux de Doha, qualificatifs aux jeux Paralympiques de Rio, draineront une forte participation d’environ 1300 athlètes (hommes et dames), représentant 90 pays dont l’Algérie. 

L’importance de l’événement, dernier virage avant les Paralympiques, suscitera, certainement, la présence du gotha mondial de l’athlétisme handisport, dont les médaillés paralympiques et mondiaux, recordmen et recordwomen dans les différents épreuves et concours. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email