-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie pour « une solution juste et durable » sous l’égide de l’ONU

L’Algérie pour « une solution juste et durable » sous l’égide de l’ONU

Le président Bouteflika a, dans un message a adressé au président sahraoui, affirmé que l’Algérie « ne ménagera aucun effort » pour apporter son « soutien » à la proposition du SG de l’ONU visant à relancer les négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario pour parvenir à une solution « juste et durable » garantissant au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination.

« Le règlement de la question du Sahara Occidental est de la responsabilité de l’Organisation des Nations Unies », a affirmé le président Bouteflika, assurant que, pour sa part, « l’Algérie ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien et son appui » à la proposition du SG de l’ONU visant à relancer les négociations directes entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario et à ses efforts en vue d’une solution juste et durable qui garantirait au peuple sahraoui son droit inaliénable à l’autodétermination.
« A l’occasion du 40e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique, il me plaît de vous adresser, au nom du peuple algérien et en mon nom personnel, nos chaleureuses félicitations ainsi que mes meilleurs vœux de réussite dans la concrétisation de l’aspiration légitime du peuple frère du Sahara occidental à l’exercice de son droit à l’autodétermination », a écrit le chef de l’Etat dans un message qu’il a adressé au président sahraoui, Mohamed Abdelaziz.

« Je saisis cette opportunité qui intervient au lendemain de la tenue réussie des assises du 14e congrès du Front Polisario, et qui marque une nouvelle étape dans l’histoire riche et glorieuse de la lutte du peuple du Sahara occidental, pour vous réaffirmer l’attachement de l’Algérie au respect du principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, à la stricte mise en œuvre de la doctrine des Nations unies dont sont justiciables les pays et les peuples coloniaux et à la promotion des vertus du dialogue », a-t-il souligné.
« En sa qualité de pays voisin des deux parties en conflit, l’Algérie se reconnaît dans la démarche de la communauté internationale et des Nations unies en particulier qui, avec constance, préconise une solution basée sur l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental, dans la lignée de la position de l’Afrique qui a placé, pour sa part, le parachèvement de la décolonisation en tête des priorités de son organisation continentale depuis sa création », a relevé le président de la République.

« Le règlement de la question du Sahara occidental est de la responsabilité de l’Organisation des Nations unies », a affirmé le chef de l’Etat, assurant que, pour sa part, « l’Algérie ne ménagera aucun effort pour apporter son soutien et son appui à la proposition du secrétaire général de l’ONU visant à relancer les négociations directes entre le Royaume du Maroc et le Front Polisario et à ses efforts en vue d’une solution juste et durable qui garantirait au peuple frère du Sahara occidental l’exercice de son droit inaliénable à l’autodétermination ». « Une telle voie ne fera qu’ouvrir de nouveaux horizons plus prometteurs à la paix et au développement dans la région du Maghreb et en Afrique », a ajouté le président Bouteflika.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email