-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie participera à la rencontre des pays OPEP et non-OPEP

L’Algérie participera à la rencontre des pays OPEP et non-OPEP

L’Algérie participera à la réunion des pays producteurs de pétrole, membres et non-membres de l’OPEP, « prévue le 17 avril prochain à Doha (Qatar) », a annoncé le ministre de l’Energie, Salah Khebri.

L’Algérie a été parmi « les premiers pays ayant insisté sur l’urgence de stabiliser le marché pétrolier », a souligné le ministre, à l’issue d’une visite de travail dans la capitale des Hauts Plateaux.

« Nous avons toujours appelé à ce qu’il y ait une réunion entre les producteurs de pétrole, qu’ils soient membres ou non de l’Organisation, pour que nous puissions entreprendre une démarche commune. Nous avons donc tout intérêt à y aller », a-t-il ajouté, précisant que la réunion de Doha vise à « examiner les moyens devant permettre de stabiliser la production et soutenir le prix du baril ».

Le ministre a indiqué que « dès l’annonce de la tenue de cette réunion, le prix du pétrole est passé de 30 à environ 40 dollars le baril », ce qui lui a fait dire par la suite que la réunion du 17 avril ne pourrait être que « fructueuse », considérant qu’elle devra « favoriser le suivi de l’accord sur le gel de la production à son niveau de janvier 2016 » et qu’elle constituera « une première étape dans le processus de stabilisation de la production pétrolière ». Avant de conclure que « suivant l’écho du marché, d’autres mesures seront envisagées ». 

Revenant sur l’attaque terroriste qui a ciblé la semaine dernière un site gazier à Khrechba, entre El Meniâa et In Salah, M. Khebri a affirmé qu’ »il n’y a pas eu d’incidence et que la production se poursuit après un arrêt systématique de six heures ».

Les entreprises étrangères qui ont « temporairement » rappelé leurs travailleurs du site « obéissent à des procédures internes et propres à elles », a-t-il ajouté, précisant que « ces mêmes travailleurs regagneront leurs postes ».

Considérant que le terrorisme était aujourd’hui un « danger universel », M. Khebri, qui a rendu un vibrant hommage à l’Armée nationale populaire (ANP) et à tous les services de sécurité, a affirmé que les sites pétroliers de l’Algérie sont « hautement sécurisés » et que les services de sécurité veillent au grain, jour et nuit.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email