-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie félicite le peuple palestinien

L’Algérie félicite le peuple palestinien

L’Algérie a salué dimanche, par la voix du porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution qui condamne l’implantation de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens, appelant la communauté internationale à « prendre des mesures d’urgence pour la mise en œuvre effective de cette résolution ».

« Nous saluons l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de la résolution n° 2334 qui condamne l’implantation de colonies israéliennes dans les territoires palestiniens », a précisé M. Benali Cherif dans une déclaration à l’APS.

Pour le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, « cette résolution historique constitue une étape majeure et positive qu’il importe de saluer et qui est à même, pour peu qu’il y ait une volonté internationale, de mettre un terme à l’entêtement de l’entité occupante dans l’implantation de colonies dans les territoires palestiniens et à son mépris flagrant des principes de la légalité internationale, du droit international et des résolutions onusiennes pertinentes ».

Il faut souligner, toutefois, qu’Israël, depuis sa création en 1948 avec la bénédiction de l’ONU, n’a respecté aucune résolution de la communauté internationale. Il est utile cependant de rappeler les principales résolutions de l’ONU « peu » ou pas du tout respectées par l’entité sioniste :

29 novembre 1947 : résolution 181. L’ONU adopte un plan de partage de la Palestine entre deux États indépendants, un juif et un arabe. Jérusalem est placée sous régime international. 

11 décembre 1948 : résolution 194. L’Assemblée générale des Nations unies vote en faveur du droit au retour ou à des compensations des réfugiés palestiniens. L’exode des Palestiniens a débuté au lendemain de la première guerre israélo-arabe, les Arabes refusant le plan de partage. 

14 juin 1967 : résolution 237. Le Conseil de sécurité demande à Israël d’assurer « la sûreté et le bien-être des habitants là où des opérations militaires ont eu lieu » et de faciliter le retour des réfugiés. 

22 novembre 1967 : résolution 242. Le Conseil de sécurité condamne « l’acquisition de territoires par la guerre » et demande « le retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés ». 

21 mai 1968 : résolution 252. Le Conseil de sécurité déclare « non valides » les mesures prises par Israël, y compris « l’expropriation des terres et de biens immobiliers » qui visent « à modifier le statut de Jérusalem ». 

22 mars 1979 : résolution 446. Le Conseil de sécurité exige l’arrêt des « pratiques israéliennes visant à établir des colonies de peuplement ». 

8 décembre 1986 : résolution 592. Après le déclenchement de la première Intifada, le Conseil de sécurité condamne « l’armée israélienne pour avoir ouvert le feu, tué ou blessé des civils palestiniens ». 

7 octobre 2000 : résolution 1322. Même condamnation à l’encontre d’Israël lors de la seconde Intifada. 

8 janvier 2009 : résolution 1860. Après l’incursion israélienne dans la bande Gaza, le Conseil de sécurité demande « le retrait total des forces israéliennes de Gaza ». 

17 janvier 2009 : l’Américain Richard Falk, l’envoyé spécial de l’ONU dans les Territoires évoque « des crimes de guerre systématiques ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email