-- -- -- / -- -- --
MENASahel

L’Algérie condamne la tentative de coup d’Etat au Niger

L’Algérie condamne la tentative de coup d’Etat au Niger

Onze ans après un coup d’Etat qui a renversé le président Mamadou Tanja, une nouvelle tentative vient d’être avortée à la veille de la cérémonie d’investiture du nouveau président élu Mohamed Bazoum. Selon des témoignages de riverains du palais présidentiel à Niamey, des coups de feu ont été entendus. Des arrestations ont été opérées et plusieurs militaires ont été aperçus s’approcher de la résidence quand la garde a riposté. Certaines sources avaient évoqué des tirs nourris à l’arme lourde à l’aube. Ces tirs ont duré une quinzaine de minutes.

Dans la matinée de ce mercredi, la situation est redevenue calme et les autorités ont rapidement annoncé qu’une tentative de renverser le président élu a été déjouée. Le gouvernement nigérien a condamné un acte lâche et rétrograde “voulant mettre en péril la démocratie et l’Etat de droit”. Pour rappel, demain, il est prévu une cérémonie d’investiture du nouveau président avec la présence de hôtes de pays voisins et de diplomates étrangers ou de représentants d’organisations internationales et régionales.

Le pays a une histoire jalonnée de coup d’Etat, alors qu’il fait face à d’importantes attaques meurtrières de la part de groupes terroristes. Plusieurs opérations de ces groupes ont fait des dizaines de victimes parmi des militaires et des civils. Même des étrangers travaillant pour des multinationales basées dans des régions du nord et de l’ouest du pays ont été la cible d’attentats.

Depuis des mois, la situation politique au Niger était devenue très délicate avec la tenue des élections présidentielles, qui ont permis la victoire de Bazoum, un très proche du président sortant Mahamadou Issoufou. Les résultats de ces présidentielles ont été fortement contestés par l’ex président Mahamane Ousmane. Ce dernier a revendiqué une victoire, estimant qu’il a été “volé par la fraude”. Il a appelé ses partisans à des marches pacifiques dans tout le pays pour dénoncer le “fait accompli”. Dans la capitale, la marche qui était prévue hier par l’opposition a été interdite par les autorités.

Le Niger est un pays sahélien, possédant de ressources importantes en matières premières, notamment l’uranium. Des gisements ont été découverts récemment, attisant la convoitise de plusieurs grandes compagnies internationales. Toutefois, le pays reste l’un des plus pauvres du monde, enclavé et menacé par des tensions sécuritaires et terroristes aussi bien au nord ( frontières libyennes), à l’ouest ( frontières maliennes), qu’au sud avec la mobilité des groupes djihadistes du Boko haram au Nigéria.
Cette tentative de coup d’Etat a été fermement condamnée hier par l’Algérie qui en appelle au strict respect de la légitimité et de l’ordre constitutionnel, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

“L’Algérie condamne fermement la tentative du coup d’Etat intervenue dans la nuit du 30 au 31 mars 2021, en République du Niger, et en appelle au strict respect de la légitimité et de l’ordre constitutionnel, conformément au principe cardinal de l’Union Africaine en la matière”, a écrit le ministère dans son communiqué.

“L’Algérie réitère son plein soutien à la préservation de la stabilité et du bien être du peuple frère du Niger avec lequel elle entretient des relations historiques fondées sur l’amitié, la coopération, la solidarité et le bon voisinage”, a conclu le communiqué.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email