-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie compte 40,4 millions d’habitants

L’Algérie compte 40,4 millions d’habitants

Le nombre d’habitants en Algérie a atteint 40,4 millions en janvier 2016 contre 39,963 millions d’habitants en juillet 2015. Sur les 39,963 millions d’habitants recensés en juillet 2015, le nombre d’hommes est de 20,235 millions alors que celui des femmes est de 19,728 millions, selon l’ONS.

Dans son rapport sur la démographie algérienne, l’ONS observe que l’année 2015 a été marquée par une augmentation conséquente du volume des naissances vivantes qui a dépassé, pour la seconde année consécutive, le seuil d’un million de naissances, soit une moyenne de 2 800 naissances par jour contre 2 700 en 2014 et 2 600 en 2013.

La répartition de ces naissances par sexe donne 104 garçons pour 100 filles. Avec 103 239 naissances, la wilaya d’Alger a connu en 2015 le nombre le plus élevé de naissances vivantes à travers le territoire national, tandis que la wilaya de Tindouf a enregistré le nombre le plus faible avec 1 618 naissances. En somme, la population résidente totale a connu, en 2015, un accroissement naturel de 858 000 personnes, soit un taux de 2,15 %.

Ce taux avait connu une stagnation entre 2014 et 2015 imputée essentiellement à l’augmentation aussi bien des naissances vivantes que du volume des décès, relève l’ONS. En 2015, le nombre de naissances vivantes a atteint 1,040 million, alors que pour la mortalité générale le nombre de décès a été de 183 000. De même, l’indice conjoncturel de fécondité a connu une hausse, passant de 3 enfants par femme en 2014 à 3,1 enfants en 2015.

En revanche, l’âge moyen à l’accouchement a affiché en 2015 le même niveau que celui observé en 2014, soit 31,8 ans. L’année 2015 a connu une hausse du volume des décès et un fléchissement assez significatif du nombre de mariages contractés, comparativement aux dernières années, note le rapport.

L’ONS observe que la hausse du volume de décès à 183 000 en 2015 (+5,2% par rapport à 2014) a eu un impact sur l’espérance de vie à la naissance qui a enregistré un recul d’un dixième de point par rapport à l’année 2014, en atteignant ainsi 77,1 ans.
Cette baisse a plutôt touché les hommes dont l’espérance de vie est passée de 76,6 ans à 76,4 ans, alors que celle des femmes a connu une stagnation en s’établissant à 77,8 ans. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email