-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie compte 4 700 millionnaires en dollars

L’Algérie compte 4 700 millionnaires en dollars

L’Algérie est le septième pays africain en nombre de millionnaires en dollars. Notre pays compte au moins 4 700 millionnaires possédant une fortune supérieure à 1 million de dollars, indique un rapport de la New World Wealth, une organisation sud-africaine qui étudie régulièrement l’évolution mondiale de la carte des fortunes, reprise par le site algériefocus.

Les rapports exhaustifs de cette organisation sont relayés par les médias internationaux les plus influents. Basée à Johannesburg, elleexplique que l’Algérie, sur le continent africain, arrive septième derrière l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Nigeria, le Kenya, l’Angola et le Maroc, concernant le nombre des millionnaires.

Au Maghreb, le Maroc compte davantage de fortunés qu’en Algérie. En revanche, la croissance de la richesse par habitant en Algérie est nettement plus importante, puisqu’elle atteint les 264 % depuis l’an 2000, alors qu’au Maroc, cette hausse est de 11,8% seulement.

Les pays où les économies sont nettement plus libérales et où les entreprises privées sont beaucoup plus développées comptent plus de millionnaires en dollars. C’est le cas de l’Afrique du Sud, du Nigeria et de l’Egypte, qui devancent largement l’Algérie. Concernant les villes, Johannesburg et Lagos, l’ex-capitale du Nigéria, sont les deux métropoles qui abritent le plus de personnes fortunées en Afrique.

Ce rapport ne cite pas de noms de richissimes algériens ni les domaines d’activité qu’ils recouvrent. En revanche, une enquête publiée dans les médias nationaux révèle les noms des algériens qui figurent dans le top 10 des hommes les plus riches et les plus influents.

Ils sont milliardaires et dirigent presque tous des groupes industriels qui engrangent par an des dizaines, voire des centaines de millions d’euros. Certains d’entre eux sont connus par les Algériens. D’autres le sont moins, voire pas du tout.

Au sommet de ce top 10 figure Isaad Rebrab , l’homme le plus riche d’Algérie. Il est le fondateur et patron du groupe Cevital, le premier groupe privé en Algérie et a intégré en 2013 le célèbre classement du magazine Forbes.

Il est talonné par Ali Haddad, qui est à la tête de son groupe l’ETRHB Haddad. Ensuite, il y a Djilali Mehri. Il dirige le GIMMO (Groupe d’investisseurs du Maghreb et du Moyen-Orient), et est présent dans des pays répartis sur tous les continents.

A la quatrième place caracole Karim Kouninef, un jeune entrepreneur qui dirige Heavy Construction Company. A la cinquième place, on retrouve Mohamed Laïd Benamor, le P-DG du fameux groupe Benamor.

Il est suivi par Abdelmadjid Kerrar, fondateur de Biopharm. Mahieddine Tahkout, l’homme d’affaires qui est à la tête du plus grand parc de bus de transport en Algérie, environ 3 500 bus et véhicules, est à la septième place.

Le huitième homme le plus riche d’Algérie serait Abderrahmane Benhamadi, patron du groupe Condor, leader du marché électroménager algérien.

Abdelouahab Rahim, le président-directeur général d’Arcofina, un groupe spécialisé dans les services est, lui, à la neuvième place des hommes le splus riches d’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email