-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie assurera la présidence tournante pour l’année 2016

L’Algérie assurera la présidence tournante pour l’année 2016

L’Algérie abritera et présidera aujourd’hui et demain la 22e réunion du comité directeur, avec pour objectif de « déterminer les activités prioritaires » à exécuter au titre du plan d’action 2016, convenir du programme des activités de coopération pour l’année 2017, « discuter des projets engagés et en cours de maturation au sein de l’initiative » selon un communiqué du MDN.

Dans l’ordre du jour de cette rencontre, figurent également la présentation d’un exercice de surveillance maritime SEABORDER-16, un exercice virtuel sur l’emploi des moyens aériens lors d’une catastrophe naturelle, des travaux du collège « 5+5 Défense » et les perspectives de formation jusqu’à 2020, l’étude du pôle de recherche du Centre euromaghrébin de recherche et d’études stratégiques (CEMRES).

La présidence de cette rencontre sera assurée par l’Algérie, conformément à la déclaration d’intention signée à Paris en décembre 2004, par les ministres de la Défense des dix pays membres, ainsi que leur déclaration conjointe, signée à Tunis en décembre 2015.

L’Algérie, membre de l’initiative 5+5 Défense, a la charge en 2016, d’assurer la présidence tournante de ce forum de coopération multilatérale sur les questions de sécurité en Méditerranée occidentale et ce, conformément à la déclaration d’intention signée à Paris le 21 décembre 2004 par les ministres de la Défense des dix pays membres, ainsi que leur déclaration conjointe signée à Tunis le 10 décembre 2015.

L’initiative « 5+5 Défense », qui réunit cinq (5) pays de la rive sud de la Méditerranée (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie et Tunisie) et cinq (5) pays de la rive nord (France, Espagne, Italie, Malte et Portugal), vise à établir un cadre de coopération pour promouvoir des activités pratiques dans les domaines d’intérêt commun, favoriser l’échange et le partage de connaissances et d’expériences, faciliter l’interopérabilité des forces armées et développer les liens de confiance et de compréhension mutuelle entre les pays membres, afin de faire face efficacement aux défis et menaces dans la région.

Les domaines d’intérêt se résument en la surveillance maritime, la sûreté aérienne, la contribution des Forces armées à la protection civile en cas de catastrophe majeure, la formation et la recherche académique auxquels s’ajoutent la recherche et le sauvetage en mer, la dimension cyber défense ainsi que les conséquences sécuritaires des changements climatiques.

La volonté de coopération affichée par tous les partenaires comme en témoigne leur participation, le nombre d’activités réalisées (plus que 350 de 2005 à 2015), l’importance des projets fédérateurs engagés et en cours de maturation, administrent la preuve que le 5+5 Défense constitue un espace de coopération pertinent et dynamique dont le succès est lié au caractère informel et consensuel, au pragmatisme et à la souplesse au plan fonctionnel où chaque Etat membre agit selon ses ambitions et ses moyens, ne s’engageant que pour les objectifs qu’il peut réaliser.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email