-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie appuie l’initiative saoudo-russe

L’Algérie appuie l’initiative saoudo-russe

L’Algérie souscrit à la décision récente de l’Arabie saoudite et de la Russie de geler la production, et participera à la prochaine réunion prévue entre producteurs OPEP et hors-OPEP, a déclaré, hier à Alger, le ministre de l’Energie, Saleh Khebri.

« L’Algérie souscrit à toutes les décisions qui permettent de redonner la stabilité au marché pétrolier. Même s’il n’est pas suffisant, le gel est un premier pas puisqu’il permet aux deux des plus grands producteurs (Arabie saoudite et Russie) de s’asseoir à la même table et de discuter dans l’intérêt des pays producteurs » , a indiqué M. Khebri à des journalistes en marge du 6ème Salon d’équipements et services pétroliers (Napec).

« Nous souscrivons à cette démarche et nous participerons à la réunion (OPEP et hors-OPEP) dès que la date sera arrêtée » , a avancé le ministre, ajoutant que la date de cette réunion n’a pas encore été fixée contrairement à ce qui avait été rapporté par des médias selon lesquels la réunion allait se tenir le 20 mars.

A la question de savoir si l’Algérie réduirait sa production en cas de décision prise dans ce sens lors de cette prochaine réunion, M. Khebri a affirmé qu’elle opterait pour une telle décision si le gel ne suffisait pas, rappelant que l’Algérie a déjà appelé à une baisse de l’offre pour soutenir les cours. »

Nous avons déjà appelé à réduire la production, et le gel est un premier pas important. Et s’il (le gel) ne sera pas suffisant, nous aboutirons à une réduction » , a-t-il dit. Plus de 400 exposants algériens et étrangers participent au Salon international des pétroliers NAPEC, qui se déroule depuis avant-hier à Alger.

La 6e édition de NAPEC (North African Petroleum Exhibition & Conférences) intervient dans une conjoncture mondiale marquée par la tendance baissière des cours du pétrole et l’émergence de nouvelles sources d’énergie.

Selon Petroleum Industry Communication, l’organisateur de cette manifestation, le NAPEC vient à point nommé pour les différentes firmes et entreprises en quête perpétuelle de nouveaux marchés et de technologies nouvelles permettant la réduction des dépenses et l’amélioration de la production dans des durées de plus en plus courtes.

« Il vient ainsi leur offrir l’occasion de réduire l’impact de la crise du pétrole sur leur rendement en faisant de bonnes affaires au NAPEC. « .La qualité des sociétés présentes, dont plus de 200 sont des sociétés étrangères, présente une opportunité idéale pour des mises en relation d’affaires, de signatures de partenariats et de conclusions de contrats dans cette rencontre qui réunit les pétroliers et leurs fournisseurs, selon les organisateurs.

Ils ajoutent que cet évènement permet aussi l’échange d’expérience et facilite le contact direct entre les compagnies pétrolières et leurs fournisseurs, « ce qui accroît l’intérêt des professionnels du secteur pour cette manifestation en ces temps d’instabilité du marché mondial « .

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email