L'Algérie appelle à une réunion extraordinaire : Des colons sionistes envahissent Al-Aqsa – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

L’Algérie appelle à une réunion extraordinaire : Des colons sionistes envahissent Al-Aqsa

L’Algérie appelle à une réunion extraordinaire : Des colons sionistes envahissent Al-Aqsa

C’est l’escalade. L’entité sioniste continue toujours de provoquer les populations musulmanes en ce mois sacré, l’empêchant de vivre pleinement sa religion et ses dévotions. Des provocations doublées d’agressions et de violation sous le regard indulgent de la communauté internationale, notamment des occidentaux.

Sur le plan international, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Brahim Boughali a appelé, en sa qualité de président de l’Union des Assemblées des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), à une réunion extraordinaire en visioconférence entre la troïka et la commission de Palestine. C’est ce qu’a indiqué hier un communiqué de l’APN.

Boughali a appelé à cette réunion extraordinaire au vu de « la situation d’urgence que connait la Palestine, notamment les dernières attaques de l’entité sioniste sur la Mosquée Al Aqsa », a précisé la même source, soulignant que « la réunion se tiendra lundi le 10 avril 2023 à 10h00 du matin ».

« M. Boughali a eu des entretiens téléphoniques avec quelques présidents d’assemblées membres à l’OCI y compris les membres de la troïka », a ajouté le communiqué.  

Le Président de la Chambre basse du Parlement a « mis l’accent sur la nécessité d’examiner ces violations dangereuses et leur impact sur la sacralité des lieux saints ainsi que le droit des musulmans à accomplir leurs devoirs religieux en ce mois sacré. Cette situation nécessite l’organisation d’une réunion extraordinaire pour la prise des décisions et des recommandations adéquates ».

Il faut dire que la répression dans les territoires occupés est endémique. Depuis le début de l’année, une centaine de Palestiniens, en majorité des jeunes, ont été tués par la police et l’armée israéliennes, devant le silence assourdissant des pays occidentaux. Des actes graves qui n’ont suscité aucune réaction digne de la part de certains Etats notamment occidentaux. Alors qu’en même temps, la Russie subit les foudres des Américains et des Européens. Les sanctions pleuvent chaque mois sur le peuple russe, sous le prétexte d’une agression contre l’Ukraine. Il s’agit ici, selon les observateurs d’un authentique exemple de de deux poids, deux mesures.

Cette indignation sélective a provoqué la colère d’un député belge au parlement européen, qui n’a pas manqué de dire ses quatre vérités devant l’indulgence envers Israël. Jusqu’à quand Israël continuera-t-il à agir en toute impunité et devant l’indifférence de l’Occident ? Le député Marc Botenga a énuméré les exactions que commettent quotidiennement les Israéliens contre les Palestiniens : assassinats d’enfants, arrestations massives, expropriation de terres arabes, attaques contre les lieux de culte, démolition de maisons palestiniennes au bulldozer, raids contre les pays voisins, comme la Syrie et le Liban, violation du droit international, appel à raser des villes et des villages en Palestine, voire à l’extermination du peuple palestinien.

Hier, des centaines de colons sionistes ont envahi l’Esplanade de la mosquée d’Al-Aqsa, sous haute surveillance de la police de l’occupation. Le Waqf islamique, l’autorité jordanienne chargée des affaires de la mosquée, a déclaré que des groupes de colons sionistes ont pénétré dans l’enceinte de la mosquée sous prétexte de célébrer la fête juive de la Pâque.

Les tensions sont montées dans les territoires palestiniens occupés au cours des deux dernières semaines sur fond d’incursions sionistes massives à l’intérieur du lieu saint pour assurer l’entrée de colons extrémistes, à l’occasion de la Pâque, qui coïncide avec le mois sacré du Ramadan.

Selon l’agence Wafa, les forces d’occupation sioniste ont mis en place, dès la matinée de ce dimanche, de nombreux points de contrôle autour de la vieille ville d’Al Qods pour assurer l’accès des colons sionistes à l’entrée et à la sortie de la mosquée, et de nombreux fidèles musulmans palestiniens ont été agressés et harcelés par la police sioniste qui leur a refusé l’entrée dans le lieu saint.

De nombreux fidèles qui étaient restés à l’intérieur de la mosquée pour prier pendant les heures tardives de la nuit ont également été expulsés de force du lieu saint par la police sioniste.

La mosquée Al-Ibrahimi à Al-Khalil a été fermée aux Palestiniens par les forces d’occupation sionistes et ouverte aux colons, rapportent des médias citant des responsables.

Le directeur de la mosquée, Ghassan Al-Rajabi cité par des médias, a déclaré : « Les forces d’occupation ont fermé la mosquée Ibrahimi et ont empêché l’entrée des fidèles, et en retour l’ont ouverte aux colons ». Al-Rajabi a ajouté que la décision de fermeture « s’étend du samedi soir au lundi soir ».

Il a déclaré que la fermeture et l’interdiction d’entrée concernent tous les employés et la direction de la mosquée, et s’accompagnent d’énormes foules de colons à l’intérieur et autour de la mosquée.

L’armée sioniste a commencé, hier matin, à déployer des points de contrôle militaires à proximité de la mosquée et à renforcer ses mesures contre les résidents palestiniens.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email