-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Algérie a un rôle important à jouer pour la stabilité de la Libye

L’Algérie a un rôle important à jouer pour la stabilité de la Libye

Le président de la compagnie nationale pétrolière de Libye (NOC), Mustafa Sanallah, a affirmé, hier à Alger, que l’Algérie jouait « un rôle important » pour la stabilité de la Libye et de son secteur pétrolier, épine dorsale de l’économie libyenne, notamment en cette phase de transition.

Suite à l’audience avec le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, le président de la NOC a indiqué que l’entrevue « a été l’occasion d’examiner la situation économique en Libye notamment du secteur du pétrole et de l’énergie, épine dorsale de l’économie libyenne », soulignant le rôle important attendu de l’Algérie pour la stabilité de la Libye et de son secteur pétrolier.

Cette rencontre intervient à la veille d’une réunion ministérielle tripartite Algérie-Tunisie-Egypte sur la Libye. Cette réunion intervient après celle des pays voisins de la Libye tenue à Alger le 8 mai et la réunion de Tunis des 19 et 20 février dernier.

M. Sanallah a dit avoir informé le ministre de la conjoncture actuelle et des difficultés auxquelles est confronté le secteur pétrolier au vu de la crise sécuritaire qui secoue le pays, qualifiant « d’extrêmement importants » l’avis et les observations de M. Messahel pour la protection des ressources et des plateformes pétrolières et la préservation de l’unité de la compagnie nationale pétrolière de Libye, d’autant que « l’Algérie et la Libye ont des frontières et des gisements communs ».

Le responsable libyen a évoqué les consultations politiques inter libyennes et « le rôle constructif de l’Algérie dans la réunification des belligérants libyens pour la stabilité du pays et de son économie « .

M. Sanallah a tenu, à cette occasion, a exprimé « ses remerciements à l’Algérie, gouvernement et peuple, pour tout l’intérêt accordé à la Libye et pour les efforts déployés pour le règlement de la crise ». « L’Algérie qui supervise le dialogue entre un groupe de pays sur la crise en Libye a un rôle important à jouer pour la stabilité de la Libye et de son secteur pétrolier, fondement de son économie », a-t-il conclu.

La réunion d’Alger servira à examiner l’ensemble des facteurs susceptibles d’être mis à contribution pour favoriser une démarche coordonnée en vue d’accompagner les frères libyens dans leur quête d’une solution politique à la crise à laquelle est confronté ce pays frère et voisin », a-t-on indiqué auprès du ministère des Affaires étrangères.

La majorité des parties libyennes plaident pour un dialogue libyen en Libye et sans exclusive qui débouchera sur une réconciliation nationale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email