-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’aide précieuse des secouristes algériens

L’aide précieuse des secouristes algériens

La mission n’était pas facile au Népal, mais la bravoure et la volonté des 71 secouristes algériens a permis de venir en aide à la population népalaise suite au séisme de magnitude 7,9 sur l’échelle de Richter, qui a ébranlé ce pays, le 25 avril, et qui aurait fait selon le dernier bilan, 7 802 victimes dont et plus de 16 000 blessés.

C’est avec ces propos que le chargé de la communication de la Protection civile, le colonel Farouk Achour, a tenu à nous résumer leur énième expérience dans la gestion de ce genre de catastrophe naturelle.

« C’est le devoir qui nous a poussés à partir au Népal et à venir en aide aux populations népalaises », a indiqué le colonel Achour lors d’une conférence de presse consacrée au bilan de la mission du détachement de la Protection civile dépêché au Népal.

« Nous avons rencontré plusieurs difficultés sur place, notamment la détérioration des routes qui mènent à Mélanchi où a été affectée notre équipe de secouristes. Une région située à 44 km de la capitale népalaise d’aspect montagneux et d’accès difficile », a-t-il souligné. Selon le colonel Achour, le détachement était constitué de 71 secouristes.

« Le détachement est composé d’équipes spécialisées, de reconnaissance et de localisation de victimes à travers un matériel très sophistiqué tel que les caméras thermiques et également une équipe cynotechnique, qui apporte aussi son concours pour pouvoir localiser rapidement les victimes sous les décombres ainsi qu’une équipe pour l’extraction des victimes. Nous avons aussi deux médecins, spécialistes dans ce genre de catastrophes qui, justement, vont aider à la prise en charge des blessés « , nous a précisé le colonel Achour.

En effet, le détachement de la Protection civile a été affecté à la région de Mélanchi, située à cinq heures de route de la capitale Katmandou, et qui a été la plus touchée par le violent séisme qui a secoué le Népal.

« Dès l’arrivée de nos équipes sur les lieux, nous avons installé notre camp de base et effectué plusieurs opérations de reconnaissance et de recherches « , a souligné le colonel Achour. Par la suite, a-t-il poursuivi « les chefs de détachement algériens se sont réunis avec l’état-major militaire et les responsables népalais chargés des secours, afin de déterminer la feuille de route à suivre, ainsi que la zone dans laquelle le détachement allait opérer ».
Les éléments de la protection civile ont pu extraire trois cadavres de sous les décombres et secourir 46 blessés, a rappelé le chargé de la communication.

Des aides financières ont également été dépêchées au Népal, à savoir 200 tentes, 2 000 couvertures et 73 tonnes de produits alimentaires et de médicaments au profit des sinistrés. Les activités de la mission du détachement consistaient essentiellement en des opérations de secours et d’aide médicale.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email