-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

«Lahouel El Hocine »

J’ai lu avec attention, égard et respect les mémoires de Mr. Malek Bennabi. Ma polémique avec lui date de 1972. Dans ses mémoires, il a cité Messali El Hadj, plus de trente (30) fois. Il n’a pas eu dans son ouvrage un petit mot pour Lahouel El Hocine, l’autre grande figure du mouvement national. Il en est de même de Noureddine Boukrouh dans son livre « Islamisme sans Islam », une étude dense, des analyses percutantes et intelligentes. Il a eu un bon maître (Malek Bennabi). Lui aussi n’a pas eu un petit mot pour Lahouel El Hocine . Heureusement, que le militant Mohamed Said Mazouzi a fait revivre, dans son livre « J’ai vécu le pire et le meilleur »  les pionniers comme Omar Oussedik, Rachid Ouamara et le chapon fin avec Dekki et Moufdi Zakaria. Ces hommes qui personnalisaient la lutte pendant les moments difficiles. Merci Si Mazouzi de nous avoir rappelé notre véritable Algérie. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email