-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lahbiri engage sa vision de renouveau à la DGSN

Lahbiri engage sa vision de renouveau à la DGSN

Mustapha Lahbiri, compte faire redresser la tête à la Police après la grande tempête qui a balayé sur son passage plusieurs hauts gradés de ce corps. Pas de leadership lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts du pays, puisque l’objectif est le même pour les différentes institutions de sécurité du pays, à savoir la sécurité du territoire national.
C’est la devise adoptée par Mustapha Lahbiri pour mener sa « révolution » depuis sa désignation, le 26 juin passé par le président de la République, en remplacement du général-major Abdelghani Hamel, actuel chef d’Afripol.
La DGSN fait sa mue. Selon certains experts nationaux, les conséquences ayant découlé de l’affaire des 701 kilogrammes de cocaïne saisis le 30 mai dernier au port d’Oran par les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) et les forces de sécurité conjointes ont conduit à des changements dans le corps de la Sûreté nationale, et à la métamorphose de sa vision et même de sa communication.
En plus des limogeages de certains chefs de Sûreté de wilayas, notamment d’Alger, d’Oran et de Tizi Ouzou, sans parler d’autres hauts responsables, Mustapha Lahbiri a, pour la première fois dans les annales de la Police algérienne, félicité ouvertement et publiquement les opérations de qualité réalisées par les services des Douanes, après la saisie de près de 3 millions d’euros (plus de 41 milliards de centimes en dinars). En effet, quelques heures seulement après les deux opérations de saisie de près de trois millions d’euros réalisées par des douaniers au poste frontalier de Tébessa et à l’aéroport international d’Alger, le DGSN a tenu à féliciter son homologue le directeur général des Douanes, Farouk Bahamid, pour ces deux grands succès remportés contre la criminalité organisée.
Dans une lettre de félicitation rendue publique mercredi passé, Lahbiri a salué, au nom de tous les personnels de la Sûreté nationale, son homologue des douanes algériennes pour l’opération de qualité réalisée par les douaniers du poste frontalier de Betita à Tébessa, où plus de deux millions d’euros ont été saisis grâce à la vigilance et à l’expérience des éléments des Douanes. Insistant sur le travail en commun et un partenariat fort et permanent, le colonel Lahbiri a appelé l’ensemble des services de sécurité à travailler en cohésion pour l’intérêt du pays, sa sécurité et sa stabilité. Qualifiant l’opération de haute qualité, le DGSN a rappelé aussi que « cette opération traduit la grande détermination et la conscience professionnelle des différents corps de sécurité pour faire face à toutes les formes de criminalité transfrontalières qui menacent la société civile », s’adressant au DG des Douanes. Il a également noté et salué le partenariat efficace entre diverses institutions de sécurité, soulignant que le renforcement d’une coordination énergique entre elles est le seul et unique rempart contre la criminalité transnationale sous toutes ses formes. A partir de cette lettre de félicitation il est évident que la politique de communication de la DGSN vit une métamorphose, car en parallèle et dans un nouveau communiqué datant d’avant-hier, elle a déclaré l’installation d’une nouvelle direction des relations publiques (la communication). Désormais, la mission est attribuée au commissaire principal de police Abdelhakim Belouar, qui devient le nouveau directeur de la communication. 

Dans son communiqué, la DGSN a annoncé l’installation d’un nouveau staff dirigeant de sa cellule de communication et de presse. 

En promettant une communication transparente aux médias et à la société civile, elle compte faire de sa direction de la communication un exemple parfait. « Le but est d’informer l’opinion publique sur toute l’actualité policière dans le strict respect des dispositions légales et juridiques », ajoute le communiqué de la DGSN. « Notre devoir est d’accompagner les médias et la société civile dans toutes leurs activités se rapportant à la mission constitutionnelle de la Sûreté nationale, à savoir la protection des personnes et des biens. », indique pour sa part la cellule de communication. « Cette première approche traduit la nouvelle vision de la Direction générale de la Sûreté nationale en matière de communication », conclut le communiqué. Sofiane Abi

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email