-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’agrotourisme en plein essor à Ghardaïa

L’agrotourisme en plein essor à Ghardaïa

Ghardaïa constitue une nouvelle destination du tourisme vert, souligne la direction du Tourisme de Ghardaïa dans son rapport d’activité annuel. Le rapport met ainsi en avant les efforts de l’Etat algérien pour attirer une nouvelle clientèle à la recherche de vacances alternatives, notant que le gouvernement veut inciter les professionnels du secteur à des pratiques responsables.

Intitulé « l’Algérie : le tourisme se met au vert », le rapport rappelle aussi que le secteur touristique est un pilier de l’économie nationale, relevant qu’aux côtés du développement des grands projets touristiques et des tours opérateurs, Ghardaïa œuvre surtout à la promotion de ce genre de tourisme qu’est l’agro-tourisme à l’image de « Aghlane Paradis « .

Les autorités locales optent désormais pour ce genre de tourisme, notant que ce genre d’établissements touristiques a des cahiers des charges stricts à l’égard d’une clientèle à la recherche de la quiétude. Ce qui fait que le gouvernement encourage aussi le développement de nouvelles pratiques dans le secteur touristique, source de développement durable.

Première destination prisée pour l’étendue de ses palmeraies, la ville de Ghardaïa tente de développer l’agro-tourisme grâce aux divers atouts et aux multiples potentialités naturelles et écologiques dont regorge la région.

Pour un grand nombre de touristes nationaux et étrangers qui affluent à Ghardaïa durant cette première trêve scolaire, tout comme pour beaucoup de professionnels, la ville reste, avant tout, la première de l’Algérie prisée pour l’étendue de son architecture ancestrale, la beauté de ses sites naturels, la qualité de ses aménagements hôteliers ou encore la richesse de son patrimoine culturel.

La région été, pendant des décennies, l’une des stations touristiques nationales ayant accordé une attention particulière à la diversification de son produit, en mettant à profit ses divers atouts afin d’accroître l’offre touristique par la mise en valeur des multiples potentialités naturelles et écologiques dont elle regorge.

C’est dans ce sens que les acteurs locaux ont mis en place, il y a de nombreuses années, « Les bains thermaux de Zelfana », une oasis en plein désert, qui constitue un capital précieux pour la promotion de cette destination touristique.

C’est au centre-ville de la commune touristique de Zelfana, agglomération distante de 65km à l’est du chef-lieu de la wilaya que se situe l’établissement public thermal Zelfana. Fondée en 1975, cette station a connu depuis son démarrage une large et croissante activité touristique grâce à ses sources, ses hôtels, ses piscines d’eau chaude, et ses lieux de détente et de promenade. L’établissement fut la première structure en son genre à être exploitée au profit des curistes.

Durant cette trêve scolaire de fin d’année 2016, de très nombreux touristes nationaux et étrangers ont choisi aussi El-Menia. El-Goléa – indiquée El-Menia sur tous les panneaux de circulation, est la dernière étape importante avant Tamanrasset. Du ksar pittoresque perché sur un piton, on dispose d’une belle vue sur la palmeraie où se nichent très discrètement les bâtisses de la petite ville. Au-delà se dessinent les premières dunes du grand erg occidental qui viennent mourir au pied du plateau.

Passionnant musée tenu par les Pères blancs. El-Menia, l’orgueil de la « perle du désert », se trouve un lac artificiel. Un beau lac d’eau claire et douce naquit et des grands roseaux lui firent une immense ceinture. Près d’une cinquantaine d’espèces d’oiseaux migrants originaires de différents continents s’y côtoient.

A El-Menia, tout s’accorde pour que la première vision compose une image-type, difficile à oublier : jardins exubérants de palmiers, parcelles de maïs, d’eucalyptus, d’orangers, où murmurent des jets d’eau.

Des jardins qui font croire au paradis sur terre. C’est dans cette même logique de diversification de l’offre touristique par la valorisation du potentiel naturel, que le visiteur de Ghardaïa peut profiter des magnifiques sites touristiques.

S’inscrivant dans cette dynamique, les autorités locales se sont investies dans la mise en valeur du potentiel naturel et écologique afin de diversifier l’offre touristique de Ghardaïa et de la région. Cette initiative a favorisé la création d’un certain nombre d’unités hôtelières (privées et publiques) qui ont enrichi l’offre touristique de Ghardaïa, en particulier dans son volet lié à l’agro-tourisme.

Ces nouveaux projets ayant accordé une attention particulière à la mise en valeur des potentialités environnementales de la région, cela a encouragé un grand nombre d’algériens et de touristes étrangers à venir explorer les richesses et le patrimoine spécifique de l’arrière-pays de cette partie de l’Algérie.

Cet effort impliquant les différents acteurs locaux a permis indéniablement de consolider les acquis de cette destination ainsi que la part de l’agro-tourisme dans son offre globale. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email