-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’affaire de Tebboune se poursuit : Accusations, arrestations et énigmes

L’affaire de Tebboune se poursuit : Accusations, arrestations et énigmes

Que se passe t-il réellement dans ce qu’on peut qualifier d’énigme Tebboune ? Alors que son limogeage, parmi les plus surprenants dans l’histoire politique nationale, allait devenir de l’histoire ancienne, voilà que des médias locaux déterrent le dossier et publient des articles et des informations sur les vraies origines du dégommage de l’ex-Premier ministre.

On se rappelle que le bras de fer entre lui et des hommes d’affaires avait suscité la curiosité et l’étonnement et provoqué une grande campagne médiatique menée par des chaînes de télés privées et des journaux.

L’ancien Premier ministre fut accusé directement d’avoir fait un voyage secret en Moldavie et en Turquie, accompagné d’hommes d’affaires algériens. Il est même soupçonné d’avoir rencontré à Istanbul des patrons turcs de grandes entreprises et de sociétés de bâtiment.

Son remplacement par l’inamovible Ouyahia à la Primature a instauré un semblant de calme à ces histoires. On pensait que tout cela n’était que de vagues rumeurs sans fondements qu’on allait oublier rapidement, dés l’Aïd Adha et la rentrée scolaire.

Or, il semble que ce dossier risque d’aller très loin. Déjà dans l’édition d’hier du Soir d’Algérie, la Une titrait sur un monumental « Tebboune fait l’objet d’une enquête « . L’article en question revient sur son limogeage, qui ne serait nullement une saute d’humeur du président Bouteflika ou de son entourage, mais résultant des conclusions accablantes d’une enquête secrète.

Des investigations avaient montré, selon le confrère, que ces voyages de Tebboune étaient liés à la constitution, depuis qu’il dirigeait le département de l’habitat, d’un vaste réseau parallèle qui concluait des affaires juteuses dans le secteur florissant du logement.

Le quotidien ne s’empêchait point de citer nommément certains de ses proches amis hommes d’affaires qui auraient trempé avec lui dans cette organisation. Des opérateurs chinois et turcs seraient directement concernés par cette affaire.

Hier encore, des sites électroniques revenaient à la charge et parlaient déjà d’arrestations. Selon Algérie1, qui cite de bonnes sources, des proches de l’ex-Premier ministre, pour la plupart des hommes d’affaires, ont été arrêtés par les services de sécurité. Sur les six personnes citées, il y a un ex-député connu du RND et le fils d’un ancien général.

Une autre arrestation concerne un ami de Tebboune, qui fut l’un des plus fidèles de son entourage à qui on reproche un trafic d’influence, puisqu’il a fait obtenir pour son fils notaire une part importante du juteux marché de la rédaction des actes de propriété des appartements AADL.

En l’absence d’une communication officielle du parquet ou des services de sécurité, de folles rumeurs ont circulé sur le sort réservé à Tebboune. Sera-t-il entendu comme témoin à charge ? À décharge ? Est-il lui-même concerné par ces poursuites judiciaires, puisque le dossier en question évoque des investigations et des conclusions sur sa gestion du ministère de l’Habitat pendant plusieurs années ?
En tous cas, voilà une affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email