-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lafarge-Holcim fait le point sur ses objectifs 2018

Lafarge-Holcim fait le point sur ses objectifs 2018

L’année 2018 a été pour le géant français des matériaux de construction, Lafarge-Holcim, une année fructueuse durant laquelle il a renforcé ses capacités de production. Le groupe qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, œuvre désormais à conquérir les marchés extérieurs.

Estimant que le parcours de Lafarge en Algérie depuis 2009 a été un grand succès, Serge Dubois, directeur des relations publiques, s’est montré confiant quant à la capacité d’imposer le ciment algérien sur le marché international. Serge Dubois a annoncé hier, lors d’une conférence de presse à Alger, que Lafarge-Holcim Algérie compte exporter pas moins de 5 millions de tonnes de ciment vers l’Afrique de l’Ouest à l’horizon 2020, soit 30% du marché. Selon lui, Lafarge-Holcim Algérie est arrivé au bout de ses objectifs et les a même dépassés durant l’année 2018. Le géant de la cimenterie a entamé cette année par une feuille de route marquée par l’innovation et l’ambition d’apporter de la valeur sur l’ensemble du marché du ciment. Selon Serge Dubois, la feuille de route repose sur trois axes importants, à savoir l’exportation, la simplification du rapport avec le client ainsi que la valorisation des déchets en cimenterie.

Le choix d’exporter vers l’Afrique de l’Ouest s’est imposé vu la surcapacité du marché de la Méditerranée et vu la demande importante en matière de ciment et clinker exprimée par ces marchés. Cette ambition portée vers le marché ouest-africain entre dans le cadre d’un plan qui vise à écouler sa production à l’exportation. « En Algérie, on a une surcapacité de production de 20 millions de tonnes/an de ciment à l’horizon 2020. Il y a un consensus autour de ce chiffre et vu les capacités qui sont en train d’être installées, on se prépare déjà à exporter nos excédents », a expliqué Serge Dubois. Pour l’année 2018, Lafarge-Holcim a projeté d’atteindre 300 000 tonnes pour l’exportation, mais selon son responsable des relations publiques, le groupe a pu dépasser son objectif en atteignant 400 000 tonnes. Serge Dubois affirme que son entreprise s’inscrit dans la politique publique de promouvoir l’exportation en renforçant ses capacités logistiques. Pour réussir son coup, Lafarge-Holcim dispose d’une société de trading qui assure l’acheminement de ses produits.

Lafarge table sur l’innovation et le respect de l’environnement

Lors de sa rencontre avec la presse nationale, Serge Dubois a mis l’accent sur les solutions innovantes pour réhabiliter les routes abîmées. Des solutions « vertes », respectueuses de l’environnement et « moins coûteuses », ont-ils assuré. Lafarge-Algérie compte développer des « solutions routes » et la promotion de leur utilisation, notamment auprès des autorités publiques en charge du secteur des travaux publics. Le groupe veut construire des routes plus vite, qui coûtent moins cher, en réduisant l’empreinte environnementale avec plus de durabilité. Pour 2018, Lafarge-Algérie table aussi sur le renforcement de son activité de valorisation des déchets pétroliers et d’incinération de médicaments, avec l’objectif d’atteindre, à l’horizon 2030, un volume de 80 millions de tonnes de déchets traités. Par ailleurs, le groupe précise que l’ambition de « Geocycle » en Algérie est de « contribuer à la politique nationale de gestion intégrée des déchets par des solutions locales sûres et durables, d’apporter des solutions de gestion des déchets à haute performance environnementale, s’appuyant sur une expertise internationale de longue date », a fait savoir Serge Dubois. Dans cette optique, le groupe évoque le développement de l’« Airium », qui est une solution pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. A ce sujet, il y a lieu de préciser qu’entre 30 et 40% de la consommation globale de l’énergie est utilisée pour le chauffage et la climatisation des bâtiments. Et c’est à ce niveau qu’intervient la technologie de rupture sur l’isolation thermique, Airium, dont les performances thermiques de sa mousse cent pour cent minérale permettent de diminuer durablement et d’une manière significative ce coût énergétique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email