-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lafarge Ciment Oggaz l’un des fleurons de l’industrie algérienne

Lafarge Ciment Oggaz l’un des fleurons de l’industrie algérienne

Réussir en Algérie avec une main d’œuvre algérienne c’est possible, c’est ce que le géant mondial du ciment Lafarge-Holcim a réussi à faire avec sa cimenterie d’Oggaz dans la wilaya de Mascara, un pari réussi qui a fait de LCO l’une des plus importantes cimenteries du groupe dans le monde avec sa capacité de production de 3.8 millions de tonnes.

Le géant mondial Lafarge-Hoclim a ouvert les portes de sa cimenterie à la presse la semaine dernière, le groupe presse a constaté de visu la réussite de l’usine d’Oggaz qui a démarré la production avec une première ligne en 2007 dédié au ciment blanc, une deuxième ligne a été lancé en 2008 pour la production de ciment gris, Lafarge Ciment oggaz (LCO) c’est plus de 1300 employés à 95% algériens qui bénéficient de formations en continue en Algérie ou en France, l’usine compte seulement cinq collaborateurs français et le leader mondial compte se passer de leurs services d’ici à 2017 et arriver à un taux de 100% en matière de main d’œuvre locale pour LCO.

Lors de la présentation de l’usine à la presse le directeur de Lafarge Ciment Oggaz Jean Louis Sibioude a expliqué que la « production dépasse les capacités théoriques avec une exploitation rationnelle intensifiée passant de 3 à 3,8 millions de tonnes/an seulement avec les propres moyens de l’usine », cette capacité couvre 15% du marché national du ciment aujourd’hui.

Autre particularité de l’usine d’Oggaz, est qu’il est l’une des rares cimenteries au monde à produire du ciment extra-blanc qui est exporté dans sa majorité dans des pays très variés, car le ciment blanc d’Oggaz est reconnu internationalement et il est vendu non seulement sur le pourtour méditerranéen, mais aussi au Brésil, en Angleterre et aux USA où il a servi pour la construction de la Tour Freedom Tower qui remplace les deux tours jumelles du World Trade Center à New York, en effet le ciment blanc algérien extra-fin est très rare et il est demandé dans les plus grands projets dans le monde entier, c’est pour cela que les responsable de Lafarge Algérie préfèrent orienter leur production au marché algérien et arrêter son exportation « Notre but est d’arrêter les exportations de ciment blanc pour le garder pour l’Algérie » a expliqué Jean Louis Sibioude en ajoutant que « le ciment blanc algérien est de la meilleur qualité au monde et il est très rare d’en trouver dans d’autres pays aujourd’hui ».

Pour sa part Serge Dubois directeur des affaires publiques et de communication a également expliqué que le « ciment blanc permet d’aller plus vite, il est plus beau et il n’y a pas besoin de construire de façade avec peinture ».

Lafarge Ciment Oggaz (LCO) c’est également la première cimenterie à incinérer des déchets, notamment des médicaments, elle participe ainsi à l’effort collectif pour la préservation des ressources naturelles et le traitement des déchets.

300 millions d’euros d’investissement pour 2016

Signe fort de l’importance du marché algérien pour le géant mondial Lafarge-Holcim, le groupe va investir 300 millions d’euros en Algérie pour 2016, l’entreprise compte développer sa présence en passant de producteur de produits à fournisseur de solution selon Serge Dubois grâce au laboratoire de construction de Rouiba, ce dernier unique en Afrique, a pour but de donner des solutions en matière de technologies de construction aux entreprises algériennes dans le domaine du bâtiment et des travaux publiques. Dont l’exemple le plus concret est celui de la réalisation du minaret de la Grande mosquée d’Alger par Lafarge-Holcim.

L’investissement de Lafarge-Holcim pour 2016 concernera également la réalisation de la troisième cimenterie de Biskra qui sera opérationnelle dès 2016, elle a été créé en joint-venture entre le groupe « Lafarge Algérie » et l’entreprise privée algérienne « Souakri ».

Cette cimenterie aura une capacité de production de 2,7 millions de tonnes par an ce qui va porter la production globale du groupe en Algérie à plus de 11 millions de tonnes/an.

Actuellement la production globale du groupe Lafarge-Holcim en Algérie est de 8.7 millions de tonnes par an composé de deux cimenteries à M’sila et Oggaz, le groupe détient, également en partenariat avec le Groupe public industries ciments d’Algérie (GICA), la cimenterie de Meftah d’une capacité de 1 million t/an.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email