-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’adoption du livre unique a contribué à l’allègement du cartable

L’adoption du livre unique a contribué à l’allègement du cartable

L’allègement du cartable, une priorité pour le département de Mme Benghebrit. La ministre de l’Education nationale a affirmé que l’adoption du livre unique pour les première et deuxième années primaires avait contribué à réduire de moitié le poids du cartable scolaire par rapport aux années précédentes.

« L’adoption, à partir de la présente année scolaire, du livre unique pour les première et deuxième années primaires a contribué à réduire de moitié le poids du cartable scolaire par rapport aux précédentes années », a soutenu la ministre qui répondait à une question orale à l’Assemblée populaire nationale concernant l’impact du poids du cartable sur la santé de l’élève. 

Ce problème du poids du cartable a été maintes fois abordé par les associations de parents d’élèves, les enseignants et les pédagogues, car souvent les élèves arrivent à l’école complètement éreintés à cause de ce fardeau pratiquement intransportable par les élèves du primaire. 

Elle a fait savoir que le ministère a entrepris, suite à une étude de terrain, une série de mesures dont l’allègement du poids du papier intervenant dans la conception du livre et le recours graduel aux technologies de l’information et de la communication dans le domaine pédagogique (écran interactif, disque compact, tableaux digitaux et cours en projection vidéo).

Les salles de cours ont été équipées de tiroirs individuels où les élèves conservent les affaires scolaires non utilisées en classe, a-t-elle encore expliqué-rappelant que le ministère a recouru au concours des collectivités locales et d’associations pour le financement de cette opération.

Il a été demandé aux directions de l’éducation de procéder à une évaluation quantitative et financière des tiroirs pour les inscrire, dans la mesure du possible, au budget d’équipement, a ajouté Mme Benghebrit.

Les mesures à entreprendre par les enseignants portent, selon la ministre, en la réduction du nombre et du volume des cahiers demandés et autres fournitures exigées pour la réalisation d’activités pédagogiques. Mme Benghebrit a appelé les enseignants à dispenser des conseils aux élèves pour s’organiser en fonction du programme journalier d’activités et sur la manière saine de porter leur cartable.

La possibilité d’alterner entre deux élèves pour apporter les livres a été retenue, a-t-elle fait savoir, invitant les parents d’élèves à observer certaines recommandations à même de contribuer à l’allègement du poids du cartable notamment à travers le bon choix de cet accessoire important. Certains cartables sont lourds à porter même vides, a soutenu Mme Benghebrit.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email