Crise au Niger: La voie d’Alger – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Op-Ed

Crise au Niger: La voie d’Alger

Victoire diplomatique pour l’Algérie. La médiation algérienne pour une sortie de crise au Niger a été acceptée par les autorités de Niamey. C’est par le biais du ministère nigérien des Affaires étrangères que l’acceptation du plan de règlement présenté par le président Tebboune a été notifiée à son vis-à-vis algérien.

Après des discussions à New York en marge de la 78e session de l’Assemblée générale des Nations unies, où le plan algérien a été débattu et surtout soutenu, mais surtout après le retrait annoncé des troupes françaises avant la fin de l’année en cours, sur pression des autorités et du peuple du Niger, voilà que la voix de la raison a été entendue.

C’est un communiqué rendu public par le département d’Ahmed Attaf qui annonce la position du gouvernement nigérien. « Cette acceptation de l’initiative algérienne conforte l’option de la solution politique à cette crise et ouvre la voie à la réunion des conditions devant permettre de la surmonter pacifiquement dans l’intérêt du Niger et de l’ensemble de la région », peut-on lire dans le communiqué.

Le 29 août dernier, le chef de la diplomatie algérienne avait dévoilé les axes de l’initiative algérienne à laquelle le président de la République a voulu conférer le caractère de souplesse et de flexibilité à même de permettre l’adhésion la plus large possible et son enrichissement par toutes les parties concernées par le conflit.

Pour se faire, l’initiative du président Abdelmadjid Tebboune repose sur le principe de négociations continues et soutenues entre l’ensemble des frères et partenaires de bonne volonté désireux de parvenir à une solution pacifique à la crise au Niger.

Ce qui fait également la force et la pertinence de la proposition algérienne, c’est qu’elle place la crise du Niger dans un contexte transcendant la dimension nationale à la régionale, à savoir la dimension de la région du Sahel. D’où la tenue d’une conférence internationale pour le développement dans la région du Sahel pour la mobilisation des financements nécessaires à la réalisation des programmes de développement dans cette région. Le niveau de développement dans cette région étant la seule condition pour la pérennisation de la paix et de la sécurité.

D’ailleurs, il est a rappelé que l’Algérie a initié des projets structurants pour développer toute la région, à l’instar de la route transsaharienne, l’autoroute de la fibre optique et le projet du gazoducgazoduc Un gazoduc est une canalisation destinée au transport de matières gazeuses sous pression, la plupart du temps des hydrocarbures. Selon leur nature d'usage, les gazoducs peuvent être classés en trois familles principales : 1- gazoducs de collecte, ramenant le gaz sorti des gisements ou des stockages souterrains vers des sites de traitement. 2- gazoduc de transport ou de transit, acheminant sous haute pression le gaz traité (déshydraté, désulfuré, ...) aux portes des zones urbaines ou des sites industriels de consommation 3- gazoducs de distribution, répartissant le gaz à basse pression au plus près des consommateurs domestiques ou des petites industries. Nigéria-Algérie qui traverse le Niger.

Et c’est forte de cette position de pays désintéressé que l’Algérie a proposé un plan de sortie de crise pour le Niger. Ses caractéristiques inclusives, globales, durables et participatives sont les meilleurs atouts pour mettre sur pied des solutions pérennes non seulement pour le Niger, mais aussi pour tous les pays du Sahel.

Alger a condamné le coup d’Etat au Niger partant du principe de l’illégitimité des changements non constitutionnels, un principe africain décrété à l’occasion du 35ème sommet de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) qui s’est tenu dans la capitale algérienne en juillet 1999.

Ce principe cardinal est non négociable et il consacre la modernité politique du continent africain, mais pour sortir de l’impasse actuelle, toute solution passe par la négociation et non pas par l’agression. Tel est le leitmotiv de l’Algérie qui refuse, par principe, toute ingérence dans les affaires intérieures des Etats ainsi que toute agression sous quel prétexte que ce soit.

C’est la recherche de ces arrangements politiques consensuels qui importe le plus dans la démarche algérienne, la période de transition de six mois n’étant qu’un délai négociable entre les acteurs politiques du Niger qui sont tous concernés par le dialogue inclusif et participatif.

Afin de concrétiser sur place cette initiative, le chef de la diplomatie algérienne se rendra prochainement à Niamey précise le communiqué du ministère des Affaires étrangères. « Prenant acte de cette notification, le président de la République a instruit le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, de se rendre à Niamey, dans les plus brefs délais, en vue d’y entamer des discussions préparatoires sur la mise en œuvre de l’initiative algérienne avec toutes les parties prenantes », conclu le communiqué.

L’urgence est telle qu’il est nécessaire sinon stratégique de prendre en charge la question de la sécurité humaine au Sahel dans une démarche globale et intégrée telle que présentée par l’Algérie. Au-delà de la faillite des Etats et du phénomène de prédation organisé depuis des décennies par les puissances étrangères, c’est le phénomène terroriste qui accapare toute l’actualité.

Selon le Global Terrorism Index de l’année 2023, le nombre des opérations terroristes a augmenté de 2000% dans cette région au cours des 15 dernières années. Les morts au Sahel représentent 43% du total des victimes des opérations terroristes dans le monde en 2022 contre 1% en 2007. L’approche sécuritaire stricto sensu telle que concrétisée par les opérations Serval puis Barkhan et Takuba ou le G5 Sahel, toutes pilotées depuis Paris ont démontré non seulement leurs limites, mais ont été un échec retentissant. D’où l’intérêt de l’approche algérienne, inclusive, globale et intégrée.

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email