-- -- -- / -- -- --
Nationale

La ville des Roses sent bon

La ville des Roses sent bon

Une campagne consacrée à la salubrité publique, l’hygiène du milieu immédiat du citoyen et l’enlèvement des ordures ménagères a été lancée avant-hier à Blida.

Cette campagne fait suite aux instructions données par Abdelkader Bouazghi, wali de Blida, lors de plusieurs séances de travail avec les élus locaux, les membres de l’exécutif ainsi que les représentants de la société civile.

Des directives et des instructions strictes ont été données à tous les participants de cette opération. « Je veux du sérieux et non de la poudre aux yeux », leur avait-il lancé au cours d’une des réunions qui s’est tenue au siège de la wilaya. « Ayez de la conviction, pensez au challenge, prenez des initiatives. C’est une occasion de vous évaluer vous-mêmes », a insisté le wali.

Ce dernier a demandé également à tous ceux qui prennent part à cette opération de sensibiliser le citoyen car, dit-il, « si le citoyen n’adhère pas, c’est que l’on n’est pas arrivés à le convaincre, et donc que l’on n’est pas crédibles ». Le premier responsable de la wilaya a longuement insisté, avant le lancement de cette opération, sur le sérieux et la disponibilité de chaque participant.

Il a expliqué de chaque détail compte dans une opération d’envergure comme celle-là, et qui consiste à rendre à la ville des Roses son lustre d’antan. « Ensemble élus et administration, nous allons parvenir graduellement à rendre à Blida son visage d’antan de ville des Roses », a-t-il affirmé. Dans son allocution le wali de Blida a utilisé le terme « graduellement », ce qui veut dire que cette opération va durer dans le temps. « Ceci n’est pas une campagne conjoncturelle. Il faut rendre la ville de Blida propre et belle », a-t-il ajouté

Cette opération, qui a débuté très tôt le samedi matin, à 6 heures plus exactement, a pris fin en fin de journée. Elle a mobilisé de quelque 2 100 personnes, qui ont ramassé au total 2 980 tonnes d’ordures et de déchets.

Les volontaires ont utilisé pour cela 170 véhicules, tous engins confondus, ainsi que des outils de travail tels que les pelles, les brouettes, etc. Les sites concernés par cette opération sont au nombre de 27, entre Blida (19) et Bou Arfa (8). D’autres communes vont suivre.

Il s’agit des communes d’Ouled Yaïch et de Chréa, ce qui constitue le grand Blida. Il faut reconnaître que la ville des Roses méritait amplement ce grand coup de « balai ». Espérons que d’autres opérations comme celle-ci vont suivre, qui permettront à Blida de redorer son blason. Il faut penser au nettoiement des écoles primaires, au plan de circulation de la ville, au commerce informel, aux espaces verts.

D’ailleurs, le wali de Blida a assuré aux élus locaux que ces problèmes seraient pris en charge à l’avenir de manière plus efficace. L’un des citoyens que nous avons rencontrés lors de cette opération de salubrité de la ville a tenu à transmettre un message au wali de Blida à travers nos colonnes : lui disant, « Merci beaucoup Monsieur le wali. »

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email