-- -- -- / -- -- --
Culture

La vie de professeur racontée dans un opuscule

La vie de professeur racontée dans un opuscule

« Mes plus beaux souvenirs dans l’enseignement » est le titre d’un livre biographique signé Ouarab Djamila. Cet opuscule de quarante pages, édité par la maison Necib, raconte la vie de professeur de collège de l’auteure, dont le père était instituteur durant la période coloniale.

Si El Hocine était un instituteur émérite et un inspecteur de l’enseignement primaire chevronné dont on venait quêter les conseils « tant il était estimé, rigoureux, compétent et respecté », comme le souligne dans la préface du livre rédigée par le professeur Youcef Nacib, « ancien élève » de l’illustre papa de Djamila Ouarab. Conseillée par une journaliste d’écrire un livre autobiographique, Djamila Ouarab a fait le choix de ne se limiter qu’« aux aspects positifs » de son parcours en tant qu’enseignante de langue anglaise.

Les premiers contacts avec ce « monde merveilleux » qu’est l’enseignement remonte à 1973, « année où j’ai débuté dans l’enseignement comme professeur d’enseignement moyen en anglais », écrit-elle. Normalienne comme son père, Djamila a suivi son stage de PEM (professeur d’enseignement moyen) à Ben Aknoun, une prestigieuse école de formation d’enseignants de l’époque.« Je fus affectée au CEM El Khenssa (ex-Victor Hugo) à Hussein Dey, situé à la rue de Tripoli, non loin du lycée Aïcha. Soucieuse de connaître mon premier CEM, je partis en compagnie de ma sœur Fadhila repérer les lieux quelques jours avant la rentrée scolaire », raconte-t-elle, non sans narrer des détails qui ont marqué sa vie pour la postérité.

A l’exemple de ces chaleureuses rencontres quotidiennes avec ses collègues à la salle des professeurs. Gardant un « très bon souvenir » de sa directrice, Mme Mesloub, la jeune professeure aime à raconter les bons moments des récréations, et surtout l’heure du café préparé en groupe et pris dans la bonne humeur à la salle des professeurs. Eprise de nostalgie, Djamila Ouarab conclut par un poème dédié au métier d’enseignant qu’elle qualifie de « si noble, si beau ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email