« La Vie d’Après » de Anis Djaâd en tournée dans cinq wilayas – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Culture

« La Vie d’Après » de Anis Djaâd en tournée dans cinq wilayas

« La Vie d’Après » de Anis Djaâd en tournée dans cinq wilayas

Le long métrage « La Vie d’Après » du réalisateur Anis Djaâd sera en tournée nationale du 22 au 26 février prochain, à travers le réseau des cinémathèques algériennes, annonce un communiqué du Centre Algérien de Cinéma (CAC) et le Centre algérien de développement du cinéma (CADC), organisateurs de cet évènement.

La Vie d’Après débutera sa tournée ce 22 février par la wilaya d’Annaba, puis sera projeté le lendemain à Constantine, le 24 février à Tizi-Ouzou, le 25 février à Oran pour terminer en beauté 26 du même mois à Sidi Bel Abbés.

Sorti en 2021, La vie d’après, premier long métrage de Anis Djaâd, relate l’histoire poignante de Hajer, incarnée par l’époustouflante Lydia Larini, qui se retrouve avec son fils « Djamil », rendu par le jeune Ahmed Belmoumen, dans le tourbillon infernal de la rumeur et du mensonge des gens, qui voient en elle une femme de mauvaise réputation, aux mœurs légères.

Une histoire de misère et de survie se déroule alors que Hajar se bat pour se protéger et protéger son fils des criminels qui habitent la ville dans laquelle ils vivent.

Hadjer travaille comme femme de ménage dans une mairie et Djamil dans les champs agricoles. Un matin, un homme est trouvé suspendu dans un olivier. Ils mènent une vie tranquille. Mais une rumeur sur les mœurs supposées légères de Hadjer va provoquer une déferlante de haine et un enchaînement d’agressions qui poussent les deux protagonistes à quitter leur village. Leur « vie d’après » va donc commencer.

Le film a été projeté lors des compétitions officielles du Festival International du Film de Tachkent en Ouzbékistan, du Festival du Film Indépendant de Bruxelles en Belgique et du Festival International du Film d’Amiens en France. Il a également été choisi pour rejoindre l’atelier Final Cut du Festival International du Film de Venise.

Journaliste, scénariste et réalisateur, Anis Djaâd a signé son premier court métrage, « Le hublot » en 2012 qui sera suivi en 2014 de « Passage à niveau » puis par « Le voyage de Keltoum » en 2016. Il est également l’auteur de deux romans, « L’odeur du violon » et « Matins parisiens ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email