-- -- -- / -- -- --
Nationale

La vice-Première ministre canadienne : «Volonté de renforcer le partenariat»

La vice-Première ministre canadienne : «Volonté de renforcer le partenariat»

Arrivée hier à Alger à bord du vol inaugural d’Air Canada Montréal-Alger, la vice-Première ministre du Québec, Lise Thériault, a déclaré que cette liaison aérienne directe reflète la volonté du Canada et de l’Algérie de renforcer leur partenariat.

« Ce service sans escale devrait approfondir les relations économiques entre nos deux pays qui sont également unis par des liens culturels et universitaires », a-t-elle affirmé hier à la presse, en avançant 1160 étudiants algériens qui poursuivent leurs études au Canada sur 38 000 étudiants étrangers inscrits dans les universités canadiennes en 2016.

« Ce vol direct devrait également servir la communauté algérienne établie au Canada estimée à plus de 100 000 personnes », a-t-elle enchaîné, affirmant que 14 000 Algériens ont visité son pays en 2016.

La vice-Premier ministre du Québec, également ministre responsable des Petites et Moyennes entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre de la Condition féminine, est arrivée à Alger avec une délégation de femmes d’affaires québécoises, dans le cadre d’une mission économique et diplomatique au Maghreb.

L’objectif de cette visite est d’échanger les connaissances avec les pays de l’Afrique du Nord pour stimuler davantage l’entreprenariat féminin dans la région », affirment les initiateurs de cette mission dans un document remis à la presse, en précisant que le taux de femmes entrepreneurs au Québec est passé de 20% en 1975 à 39% en 2016.

Dans le cadre du partage des connaissances et d’échanges d’expériences, une conférence est prévue aujourd’hui à Alger avec les représentants du Forum des chefs d’entreprises et des femmes d’affaires algériennes.

La délégation devrait présenter les politiques gouvernementales du Québec pour encourager et favoriser l’essor de l’entrepreneuriat féminin. « Nos organisations canadiennes pour aider les femmes d’affaires ont les même, objectifs que les vôtres : propulser les femmes dans les sphères économique et politique », a soutenu la vice-Première ministre du Québec.

Evoquant le partenariat commercial entre l’Algérie et le Canada, la responsable canadienne a considéré que les échanges commerciaux entre les deux pays sont « dynamiques » avec un volume qui avoisine les 2,4 milliards de dollars canadiens en 2016.

« L’Algérie a été notre premier partenaire commercial en Afrique et notre 32e partenaire commercial bilatéral en 2016 », a-t-elle indiqué en notant toutefois une fluctuation du volume des échanges ces dernières années en raison de la crise économique et de la chute des prix du pétrole, dont l’Algérie et le Canada sont producteurs. S’agissant du partenariat économique productif entre l’Algérie et cette 10e puissance économique mondiale, les chiffres sont loin d’être reluisants.

Les investissements canadiens dans notre pays n’excèdent pas les 35 millions de dollars, alors que les investissements nationaux dans ce pays de l’Amérique du Nord sont nuls. Pour sa part, l’ambassadrice du Canada à Alger, Isabelle Roy, qui a assisté à la cérémonie inaugurale de cette nouvelle liaison aérienne directe, a considéré qu’il s’agit là « d’un grand pas » dans le développement des relation bilatérales algéro-canadiennes vu le rôle primordial du transport qui facilite la circulation des personnes, outre son rôle important dans le développement du commerce et des affaires.

« C’est un grand plaisir pour moi que de commencer le mois de juillet, quelques heures à peine après le 150e anniversaire du Canada, par un évènement aussi important que l’atterrissage du premier vol d’Air Canada sur le sol algérien, ici à l’aéroport Houari-Boumediene », a-t-elle déclaré dans un discours solennel, en préséance de la délégation canadienne, du secrétaire général du ministère des Travaux publics et des Transports, Ali Hammi, et du représentant d’Air Canada en Algérie.

La diplomate canadienne a tenu à préciser que ce vol Montréal-Alger fait d’Air Canada, à travers sa filiale Air Canada Rouge, la première compagnie aérienne nord-américaine à desservir l’Algérie, au moment où Air Canada célèbre son 80e anniversaire.

Le nouveau service saisonnier, sans escale, entre Alger et Montréal est assuré 4 fois par semaine. Le dernier vol de la saison au départ de Montréal aura lieu le 28 septembre, et le dernier vol au départ d’Alger le 29 septembre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email