-- -- -- / -- -- --
Nationale

La vaccination contre le Covid en Algérie débutera fin janvier

La vaccination contre le Covid en Algérie débutera fin janvier

L’Algérie est prête à recevoir le premier lot de vaccin anti-Covid-19 et à lancer la campagne de vaccination, au plus tard durant la dernière semaine du mois de janvier, a indiqué le Pr Ryad Mahyaoui, membre du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

Le Pr Mahyaoui, qui s’exprimait sur les ondes de la chaîne 1de la Radio nationale, a fait savoir que «le vaccin sera disponible en Algérie les prochains jours, afin de permettre le lancement de le campagne de vaccination à travers tout le territoire national». Il a tenu à souligner que la campagne de vaccination s’adresse à l’ensemble des Algériens, à travers tout le territoire national, avant de rappeler la marque du vaccin choisi selon des critères scientifiques. Le Pr Mehyaoui a ajouté que «le vaccin qui sera utilisé est le vaccin russe Spoutnik V, lequel s’est avéré efficace à 95% et ne présente pas d’effets secondaires majeurs. Il sera présenté en deux doses. Au sujet des moyens logistiques inhérents au transport et au stockage, le membre du comité scientifique a affirmé : «Ce vaccin a été choisi selon les critères qui conviennent à l’Algérie». Le membre du comité scientifique a révélé que le gouvernement mobilisera 8 000 centres de santé pour entamer la campagne de vaccination contre le coronavirus. Il a expliqué que la campagne se déroulera selon un plan bien clair puisque les citoyens désireux de se faire vacciner devront s’inscrire au préalable auprès des établissements de proximité. Selon lui, les autorités ont alloué une enveloppe de plus d’un milliard et demi de dinars algériens pour l’acquisition du vaccin. «Ce montant pourra être augmenté, d’autant que les autorités se disent prêtes à fournir tous les moyens financiers pour l’acquisition du vaccin», a-t-il ajouté. Pour sa part, le directeur général de l’Institut national de santé, Lyès Rahal, a déclaré que la campagne de vaccination débutera avant la fin du mois en cours et que les personnels de santé et les personnes âgées se feront vacciner en priorité. «Le comité scientifique a examiné 10 vaccins anti-Covid depuis le 6 août dernier», a souligné M. Rahal, précisant que «les éléments de l’ANP, de la Sûreté nationale, de la Protection civile et ceux de l’entretien sont eux-aussi concernés par la première phase de la vaccination». L’interlocuteur a fait savoir que «la vaccination se poursuivra tout au long de l’année» et que le «comité a pris attache avec d’autres secteurs afin de conditionner le produit». En revanche, «les femmes enceintes et les enfants ne sont pas concernés par la vaccination», a-t-il annoncé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email