-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

La surcharge entrave l’amélioration des prestations

La surcharge entrave l’amélioration des prestations

La surcharge des services de maternité dans les hôpitaux entrave l’amélioration des prestations, a déclaré jeudi à Alger Farid Laadjouz, surveillant médical à l’hôpital Bachir Mentouri de Kouba, en marge des 5e journées de formation du paramédical de cet établissement hospitalier. Le nombre croissant des naissances qui dépasse 1 million par an et l’absence des structures spécialisées sont à l’origine de la surcharge des services de maternité dans les établissements hospitaliers publics et entravent l’amélioration du service, a indiqué M. Laadjouz. 

Cela est du, selon l’intervenant, à l’absence d’une planification anticipée des autorités publiques, ce qui astreint les citoyens des différentes régions du pays, notamment les régions qui souffrent d’un manque de spécialistes à se rendre aux grands hôpitaux.

Le corps paramédical doit être renforcé sur les plans de la formation académique et de la formation continue et doté des moyens nécessaires pour mieux prendre en charge le malade, a-t-il souligné.

La gestion des déchets hospitaliers figure entre autres thèmes évoqués lors de cette rencontre scientifique, a indiqué M. Laadjouz qui a appelé à mettre en place un plan au sein des établissements hospitaliers permettant de réduire le taux des maladies nosocomiales, de réduire les dépenses des soins et d’améliorer l’image de l’établissement.

Les participants ont souligné l’importance de la formation en oxymétrie du pouls et l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email