-- -- -- / -- -- --
Nationale Algérie-USA

Une diplomate américaine: «l’Algérie un acteur clé pour la stabilité régionale»

Une diplomate américaine: «l’Algérie un acteur clé pour la stabilité régionale»

Les Etats-Unis et l’Algérie partagent les mêmes ambitions et intérêts à maintenir la stabilité dans la région du Sahel. C’est ce qu’a indiqué ce mardi à Alger, la Secrétaire d’État adjoint américaine aux organisations internationales, Michele J. Sison, tout en affirmant que l’Algérie est un « acteur clé » pour la stabilité régionale.

Mme Sison, qui a effectué une visite de travail de quatre jours en Algérie, a estimé, lors d’une conférence de presse tenue à l’ambassade des Etats-Unis à Alger, que le « leadership » régional de l’Algérie est incontestable, notamment en matière de règlement des conflits et de maintien de la stabilité régionale.

Elle a mis en exergue le rôle important joué par Alger dans la médiation entre les maliens, concrétisée par la signature de l’«Accord d’Alger » en 2015, qui a permis l’instauration de la paix et de mettre un terme à une crise qui a perduré  au Mali.

Mme Sison a rappelé par la même occasion le soutien continu de Washington à la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), « qui travaille avec dévouement pour protéger les civils dans ce pays.

S’agissant du dossier de la décolonisation du Sahara Occidental, la diplomate américaine a réaffirmé le soutien de l’administration Biden à un processus politique « crédible », sous l’égide des Nations Unies et dirigé par l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, afin de parvenir à un règlement définitif au dossier de la dernière colonie en Afrique.
Elle a aussi précisé que  « Washington poursuivra sur cette voie et soutiendra les efforts déployés par l’envoyé de l’ONU afin d’arriver à une solution politique durable à cette question, dans le but d’assurer la stabilité de toute la région », faisant savoir que son pays soutiendra le travail de la Mission des Nations Unies pour organiser un référendum au Sahara Occidental (MINURSO).‏

Quant à la question de la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU, Mme Sison a déclaré que l’administration Biden «accorde une grande importance » à ce sujet, faisant observer que son pays, par l’intermédiaire de son ambassadeur à New York, discute de la question avec les États membres.

« Nous sommes conscients que ça ne fonctionne pas actuellement et nous voulons nous assurer que le Conseil de sécurité puisse répondre aux préoccupations de tous les pays », a-t-elle dit, précisant que l’objectif est d’instaurer un système rendant les  Nations Unies plus efficaces et plus réactives à même de permettre de relever les défis actuels dans le domaine de la paix et de la sécurité mondiale.

Par ailleurs, la responsable américaine a souligné l’importance de la société civile, des organisations des droits de l’homme et des médias, « qui peuvent être des partenaires essentiels pour un pays  qui aspire à respecter ses engagements en matière des droits de l’homme », insistant dans le même sillage sur l’importance de la 52è session du Conseil des droits de l’homme, dont l’Algérie et les Etats-Unis sont membres.

Il convient de rappeler que Mme Sison, a été reçue mardi par le président de la République Abdelmadjid Tebboune aux termes de sa visite en Algérie qui a débuté le 21 janvier.

Lors de sa visite en Algérie, Mme Sison s’est entretenue avec de hauts responsables algériens dont le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Abdelmadjid Zaâlani, et des responsables du ministère de l’Intérieur ainsi qu’avec des représentants de la société civile et la représentation de l’ONU en Algérie.

Chapeautant ses collègues au sein de toutes les organisations internationales dont l’ONU, l’AIEA, l’UNICEF ou l’UNESCO, ainsi que les organisations régionales telles l’Union Africaine, la diplomate américaine se rendra ce mardi au Maroc pour discuter avec les responsables marocains de la question des droits de l’homme.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email