-- -- -- / -- -- --
Nationale

La SDE tire la sonnette d’alarme

La SDE tire la sonnette d’alarme

La direction de distribution d’électricité et de gaz (SDE) de Béjaïa fait face à de grosses difficultés financières. Et pour cause : les créances impayées détenues par la société auprès de ses clients s’élèvent à 172 milliards dont 100 milliards par les clients domestiques et le reste par les administrations publiques, et elle n’arrive toujours pas à les recouvrer depuis des années.

Aujourd’hui, elle veut les récupérer quitte à utiliser la manière forte. La SDE tire la sonnette d’alarme à ce sujet et elle fait part de sa situation de détresse provoquée par ces sommes colossales qu’elle n’arrive pas à recouvrer.

Un appel a été lancé à ses clients afin qu’ils s’acquittent rapidement de leurs redevances et permettent à l’entreprise d’investir afin d’améliorer le service public dont elle a la charge.

« Nous lançons un appel à nos clients pour s’acquitter de leurs redevances énergétiques afin de leur éviter, d’une part, les désagréments des coupures et d’autres part, permettre à notre société d’assurer la continuité de service ainsi que le paiement des salaires de ses employés », lit-on dans un communiqué de presse qui nous a été transmis. Et d’ajouter : « Nous informons encore une fois notre aimable clientèle que la Société de distribution de l’électricité et du gaz de l’Est tire la sonnette d’alarme et se trouve en état de détresse. »

« Vu la situation actuelle que traverse le pays et qui s’est répercutée directement sur le groupe Sonelgaz et ses différentes filiales à travers les investissements, liés essentiellement à l’amélioration de la qualité et la continuité du service qui relève de son statut d’entreprise citoyenne, la SDE, direction de distribution de Béjaïa, a tracé un plan d’urgence de recouvrement et un plan intensif de coupure », souligne-t-on.

A côté de cela, la Direction de distribution d’électricité et du gaz de Béjaïa a tracé un programme d’urgence qui vise le recouvrement de ses créances en se basant, entre autres, sur l’encaissement à domicile des sommes dues par les clients en plus des autres moyens de paiement mis à la disposition des clients, à savoir le payement au niveau des agences commerciales qui travaillent de samedi à jeudi, et aussi au niveau des guichets disponibles dans les bureaux de poste.

En parallèle, « un plan intensif de coupure a débuté le 14 du mois courant pour les clients qui refusent toutes ces facilitations et ne s’acquittent pas de leurs redevances énergétiques et ce, conformément à l’article 85 du décret exécutif 10-95 du 17 mars 2010 », a-t-on averti.

M. Ahmed Draï, qui intervenait hier sur Radio Soummam, a lancé un appel pressant en direction des clients de la SDE, les priant de s’acquitter de leurs redevances afin, dit-il, de permettre à l’entreprise de faire face à ses engagements et satisfaire ses clients.

Il a ensuite prévenu de « procéder aux coupures systématiques de l’énergie électrique pour tous ceux qui refusent de payer ». « On ne peut pas satisfaire nos clients sans investissement, mais on ne peut, en même temps, investir si on n’arrive pas à recouvrer nos créances », a-t-il renchéri. Il a fait part ensuite des difficultés générées par les créances impayées et affirmé que son entreprise est « étouffée » et aussi « en situation de faillite ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email