-- -- -- / -- -- --
Culture

La science pour le rayonnement des composantes de la langue amazighe

La science pour le rayonnement des composantes de la langue amazighe

Les études sur le patrimoine national de l’amazighité ne cessent de prendre de l’ampleur et de s’affirmer pour asseoir la langue sur des bases scientifiques unifiant son homogénéité et son uniformisation à travers le regroupement de l’ensemble de ses composantes.

Le Haut Commissariat à l’amazighité œuvre inlassablement depuis cette année à organiser ces études dans le centre de rayonnement des variantes de la langue amazighe sur le territoire national. C’est ainsi que des rencontres scientifiques ont eu lieu à Azazga, Bouira et Tikjda. Ces symposiums se sont poursuivis ensuite à Béjaïa puis à Djanet, creuset de l’écriture tifinaghe.

Samedi, c’est la ville de Batna qui reçoit pour trois jours des chercheurs, des universitaires, les experts en linguistique. Ces spécialistes se concertent ensemble sur des thèmes bien précis affermissant la langue amazighe dans sa vocation de support pour l’ensemble du savoir et de la connaissance dans son acceptation moderne et universelle, tout en donnant l’importance qu’il convient à l’illustration des émanations de l’âme,de l’esprit et du cœur, lesquel représentent les expression profondes de l’identité nationale.

Ces études sont menées au sein même des espaces universitaires afin de sensibiliser la famille de l’enseignement supérieur sur la nécessité et le renforcement de ces recherches qui doivent être permanentes. Ainsi, la rencontre scientifique de trois jours du Haut Commissariat à l’amazighité qui s’ouvre aujourd’hui à Batna aura lien dans les amphithèâtres de l’université de cette ville.

Les étudiants et professeurs de cette université sont invités à participer aux travaux de ce symposium. élargissant son impact à toutes les sensibilités. Pour un approfondissement futur de ces travaux, les actes qui seront publiés permettront d’enrichir davantage les études sur l’uniformisation de la langue amazighe.

Il faut également mentionner que les travaux de ces rencontres scientifiques sont amplement élargies par un dispositif de soutien aux projets nationaux d’études dans le domaine amazigh. Un appel a été lancé dans ce sens en mars dernier invitant les chercheurs à se pencher sur des thèmes spécifiques dans des domaines que le Haut Commissariat à l’amazighité a défini.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email