-- -- -- / -- -- --
Nationale

La SCAEK, filiale du groupe GICA, bientôt en Bourse

La SCAEK, filiale du groupe GICA, bientôt en Bourse

La société des ciments de Aïn El-Kebira (SCAEK), filiale du groupe GICA, a obtenu récemment le feu vert de la Cosob pour son entrée en Bourse, par augmentation de son capital de 35% par appel public à l’épargne, a annoncé hier le Groupe dans un communiqué.

Prévue au courant du mois d’avril 2016, la souscription à cette augmentation du capital social actuel de 2,2 milliards de dinars se fera à travers l’émission de 11,846 millions d’actions nouvelles d’un prix de 1 600 DA par action, avec un montant global de l’émission de 18 953 600 000 DA.

L’émission des actions (11,846 millions) est répartie à hauteur de 37% pour les investisseurs institutionnels (4 383 020 actions), 37% pour les personnes physiques (4 383 020 actions), 25% pour les personnes morales (2 961 500 actions) et 1% pour le personnel de l’entreprise (118 460 actions). Les actions de cette filiale du Groupe industriel de cimenterie d’Algérie (GICA) seront, par la suite, cotées en Bourse.

La notice d’information de la commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB) et le prospectus pour cette opération seront mis à la disposition des investisseurs au siège social de l’émetteur (SCAEK), situé dans la wilaya de Sétif, et auprès des intermédiaires financiers chargés du placement.

Selon le communiqué, la SCAEK vise, à travers cette opération, la levée de fonds lui permettant de financer, notamment, la réalisation de sa nouvelle ligne de production d’une capacité de 2 millions de tonnes de ciment supplémentaires en vue de répondre à la forte demande sur ce matériau stratégique.

L’optimisation des coûts de production et la diversification de sa gamme de produits figurent également parmi les objectifs de cette entreprise, filiale du Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA).

L’institution boursière COSOB avait précisé, en février dernier, que cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la résolution du Conseil des participations de l’Etat (CPE), adoptée le 21 janvier 2014, relative à l’introduction en Bourse de huit entreprises publiques économiques.

Il s’agit de la banque CPA (Crédit populaire d’Algérie), de trois cimenteries relevant du Groupe GICA, de la compagnie d’assurances CAAR, de Cosider Carrières, de la société Hydro-Aménagement et de l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis.

La Cosob rappelle qu’une augmentation de capital est décidée par une assemblée générale extraordinaire des actionnaires. Une telle opération, consistant à créer et à émettre de nouvelles actions souscrites par de nouveaux actionnaires, est une modalité de croissance externe qui sert essentiellement à lever les fonds nécessaires au financement du développement d’une société, tout en diversifiant ses sources de financement.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email