-- -- -- / -- -- --
Monde

la russie réagit aux intentions d’élargissement de l’Otan : « Une erreur, voire une provocation !»

la russie réagit aux intentions d’élargissement de l’Otan : « Une erreur, voire une provocation !»

Moscou qualifie d’erreur, voire de provocation l’élargissement de l’Otan qui sape le système de sécurité égale pour tous en Europe, a déclaré vendredi lors d’une conférence de presse à New York le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

« Je considère comme une erreur l’élargissement de l’Alliance. C’est même une provocation dans une certaine mesure.

C’est une politique irresponsable qui compromet les engagements à construire en Europe un système unique de sécurité égale et indivisible pour tous indépendamment de l’appartenance à un bloc militaro-politique quelconque ou de la neutralité » , a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères qui participe à la 69e session annuelle de l’Assemblée générale de l’Onu.

Le 17 septembre à Belgrade, l’adjoint de M. Lavrov, Alexeï Mechkov, avait indiqué : « Il faut mettre fin à la politique d’’’élargissement rampant’’ à l’Est de l’Otan, assortie de l’embrigadement dans l’Alliance de pays limitrophes de la Russie » .

« La politique des pays de l’Otan en vue de renforcer leur propre sécurité aux dépens des autres est lourde d’un sérieux potentiel de conflit » , avait prévenu le diplomate, intervenant lors d’un colloque international consacré au centenaire du début de la Première Guerre mondiale.

« On doit mettre fin à la politique d’élargissement rampant à l’est de l’Otan, assortie de l’embrigadement dans l’Alliance d’Etats limitrophes de la Russie » , avait ajouté M. Mechkov, dont les paroles ont été accueillies par des applaudissements enthousiastes. Le président russe Vladimir Poutine, de son côté, estime que l’OTAN avait provoqué la crise ukrainienne pour avancer à l’est. M. Poutine s’exprimait le 10 septembre lors d’une réunion de son cabinet consacrée à la mise au point du projet de programme d’armement pour 2016-2025. « La crise en Ukraine – qui, à vrai dire, a été provoquée par certains de nos partenaires occidentaux – est actuellement utilisée pour réanimer ce bloc militaire (l’OTAN, ndlr).

Nous devons nécessairement tenir compte de ce facteur, et nous en tiendrons compte lors de la prise de décisions visant à assurer la sécurité de notre pays. Nous devons faire tout notre possible pour que cette sécurité soit solidement garantie » , a déclaré M. Poutine.

La Russie a lancé en 2008 une réforme militaire d’envergure dont le programme de réarmement constitue un élément clé. En 2010, le gouvernement russe a décidé d’affecter au réarmement 20.000 milliards de roubles (environ 418 milliards d’euros) d’ici 2020 afin de porter la part du matériel de guerre neuf à 70%. Suite aux « sanctions » imposées par les Etats-Unis et l’UE contre certaines entreprises d’armements russes et compte tenu du risque de non-livraison de porte-hélicoptères par la France, Moscou a décidé de remplacer les importations d’équipements militaires étrangers par des produits similaires de fabrication russe et qui sont de meilleure qualité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email