-- -- -- / -- -- --
Monde

La Russie facilite l’obtention de la nationalité aux habitants du Dombass

La Russie facilite l’obtention de la nationalité aux habitants du Dombass

Le président russe Vladimir Poutine a simplifié mercredi l’octroi de la nationalité russe aux habitants des régions séparatistes de l’Ukraine. Une mesure dénoncée par Kiev et le nouveau président Volodymyr Zelensky, qui a demandé un renforcement des sanctions contre Moscou.

D’après ce décret dont l’entrée en vigueur est « immédiate », une procédure simplifiée permettra aux habitants des régions ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk, où une guerre entre des séparatistes prorusses et les forces ukrainiennes a fait près de 13 000 morts en cinq ans, de recevoir un passeport russe « dans les trois mois » après leur demande.

Selon ce décret, seuls les habitants de « certaines parties » des deux régions ukrainiennes sont concernés, sans plus de détails, mais il ne fait guère de doute que la mesure concerne les républiques autoproclamées de Donetsk (DNR) et Lougansk (LNR), régions rebelles pro-russes qui échappent au contrôle de l’Ukraine.

A Kiev, cette mesure a été unanimement dénoncée alors que le pays vient d’élire à sa tête Volodymyr Zelensky, un comédien novice en politique qui a promis d’être plus à l’écoute des habitants de l’est de l’Ukraine et veut y « relancer » le processus de paix.

« C’est une nouvelle étape de l’occupation du territoire ukrainien par la Russie », a lancé le ministre des Affaires étrangères à Kiev, s’indignant face à une « agression supplémentaire, et une ingérence » dans les affaires intérieures de l’Ukraine. Il a saisi le conseil de sécurité de l’ONU sur la question.

Légalement, les habitants des républiques autoproclamées de Donetsk et Louhansk sont des citoyens ukrainiens, malgré la guerre qui les sépare du pays depuis 2014, et le processus de paix de Minsk prévoit la réintégration de ces territoires. Les négociations sont toutefois gelées depuis 2016, et compliquées encore plus par cette décision.

Avec cette initiative, qui s’ajoute à de fraîches sanctions commerciales et énergétiques, le Kremlin teste la détermination du jeune président. Le message est clair : Vladimir Poutine ne lui fera pas de cadeau, à moins d’obtenir de sérieuses concessions.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email