-- -- -- / -- -- --
Monde

La Russie envisage de s’impliquer davantage en faveur de la Syrie

La Russie envisage  de s’impliquer davantage  en faveur de la Syrie

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a affirmé hier à Moscou avoir reçu des assurances du président russe Vladimir Poutine que son pays allait continuer à aider la Syrie, y compris militairement.

« J’ai reçu une promesse du président Poutine qu’il allait soutenir la Syrie, politiquement, économiquement et militairement », a-t-il lors d’une conférence de presse à Moscou.

Par ailleurs, et dans cette optique de l’implication de Moscou dans la crise syrienne, la Russie et d’autres Etats concernés pourraient contribuer à l’organisation d’élections législatives libres en Syrie et la composition d’un nouveau gouvernement a fait remarquer le représentant du Kremlin Iouri Ouchakov.

« Compte tenu de la situation extrêmement, grave il faudra oublier les offenses passées, régler les contradictions existantes et unir les efforts dans la lutte contre l’Etat islamique (EI) », a déclaré Iouri Ouchakov.

Le Kremlin considère que la Syrie est un des acteurs clé dans la lutte contre le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique, suite à la fin des opérations antiterroristes et à la reprise du contrôle des régions syriennes libérées par les autorités officielles, la Russie et d’autres Etats concernés pourraient contribuer à l’organisation d’élections législatives libres et à la composition d’un nouveau gouvernement en Syrie, a fait remarquer le conseiller diplomatique du président russe.

Ainsi, la Russie n’exclut pas la possibilité d’organiser des négociations entre les autorités de la Syrie et celles des autres Etats concernés par le conflit au Proche-Orient, y compris l’Arabie saoudite, a fait savoir le conseiller diplomatique du président russe Iouri Ouchakov.

« Nous sommes très inquiets de la menace croissante à la stabilité au Proche-Orient venant de l’EI », a déclaré le représentant du Kremlin.

L’EI, organisation autoproclamée, compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, continue son offensive, qui a déjà coûté la vie à des milliers de civils et fait des centaines de milliers de réfugiés.

Sur le terrain, l’armée arabe syrienne a annoncé hier avoir repris Nachoua, un quartier résidentiel de la ville stratégique d’Hassaka, pris la semaine dernière par le groupe terroriste Etat islamique.
Selon la télévision publique syrienne, l’armée a désormais « nettoyé » les islamistes de Nachoua, un quartier sud de la ville dont les islamistes s’étaient emparés jeudi dernier à la faveur d’une opération éclair.

Selon les Nations unies, l’offensive lancée par l’Etat islamique jeudi dernier sur Hassaka aurait provoqué le déplacement de 60.000 civils.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email