-- -- -- / -- -- --
Nationale

La rue et les réseaux sociaux se partagent le déroulement et les péripéties

La rue et les réseaux sociaux se partagent le déroulement et les péripéties

Comme de coutume, les quartiers généraux des 20 listes de partis dont une seule concerne des indépendants et sans attaches politiques, qui sont en lice pour les 5 sièges réservés à la wilaya d’El Tarf, sont en effervescence avec en filigrane un travail de tous les instants et de fourmi afin de rallier le maximum de sympathisants.

En effet, les affiches ont été collées un peu partout et particulièrement dans des endroits réservés pour la circonstance. On peut apercevoir de temps en temps un groupement de citoyens qui s’agglutinent autour d’une liste pour discuter des chances de tel ou tel candidat.

Au deuxième jour de cette campagne, et après le meeting dimanche d’Ahmed Ouyahia, secrétaire général du RND, les têtes de liste sont en train d’augmenter la cadence des réunions de proximité dans les cafés, les souks et autres endroits fréquentés par les citoyens.

Il faut dire que chaque parti a mis au point un programme de réunions et de meetings bien ficelés et ciblés. Ce sont en premier lieu les liens de parenté qui sont exposés pour attirer et influencer les potentiels électeurs, puis les candidats exposent l’essence et les grands axes de leur programme et ce qu’il comptent entreprendre une fois devenu un élu du peuple sous le dôme du Parlement.

C’est le mois des promesses tous azimuts. Sur un autre plan, certaines têtes de liste ont mis sur pied des réseaux d’internautes et ont carrément squatté la toile locale à travers facebook pour s’attirer les faveurs des électeurs, en particulier les jeunes. Ainsi, tous les moyens sont bons pour arriver au parlement. Le citoyen lambda pendant ce temps vit au rythme de l’inflation des produits de large consommation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email