-- -- -- / -- -- --
Monde

La rhétorique militaire face à la Corée du Nord est une voie destructrice

La rhétorique militaire face à la Corée du Nord est une voie destructrice

Fustigeant Pyongyang pour la violation de la résolution de l’Onu, le chef d’État russe a également condamné la rhétorique militaire qui enfle autour du problème nord-coréen.

Moscou condamne les tirs de missiles nord-coréens, mais appelle toutefois à faire preuve de retenue et à chercher des solutions par la voie négociée, a expliqué Vladimir Poutine lors de la cérémonie de remise des lettres de créance qui s’est déroulée ce mardi au Kremlin. « La spirale de confrontation autour du programme de missiles balistiques nord-coréen prend de l’ampleur sous nos yeux.

Notre position vous est connue : nous condamnons les démarches de Pyongyang déployées en violation de la résolution du Conseil de sécurité de l’Onu », a indiqué Vladimir Poutine. « Cependant, l’intensification de la rhétorique militaire constitue non seulement une impasse, mais une voie destructive », a-t-il affirmé. Et d’ajouter  : « Toutes les parties devraient faire preuve de retenue et chercher des solutions pacifiques ».

Pyongyang a multiplié ces derniers mois les tirs de missiles balistiques et les essais nucléaires, au mépris des interdits de la communauté internationale. Le Conseil de sécurité de l’Onu a imposé de nouvelles sanctions au régime de Pyongyang après le sixième essai nucléaire souterrain auquel il a procédé en septembre. Il s’agissait du plus puissant test mené par la Corée du Nord. 

De son côté, le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, critiquant la politique actuelle de Washington, a déclaré que « le monde entier est choqué par son caractère imprévisible de Donald Trump ». Selon lui, une telle imprudence risque de se terminer en conflit militaire, en allusion à la Corée du Nord.

 « Le président américain suit une rhétorique militaire incompréhensible. […] C’est dangereux, car une telle escalade commence par des mots et se termine par une intervention militaire », a déclaré M. Gabriel au journal allemand Kölner Stadt-Anzeiger, commentant les tensions actuelles entre les États-Unis et la Corée du Nord. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email