La revue El Djeïch dans son dernier numéro : La jeunesse comme moteur de l’Algérie nouvelle – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

La revue El Djeïch dans son dernier numéro : La jeunesse comme moteur de l’Algérie nouvelle

La revue El Djeïch dans son dernier numéro : La jeunesse comme moteur de l’Algérie nouvelle

Les signes précurseurs de l’ère nouvelle sont clairement perceptibles dans divers domaines et à tous les niveaux, dont le moteur est une jeunesse à laquelle les portes ont été grandes ouvertes pour apporter sa contribution à la renaissance nationale souhaitée. C’est ce qu’indique la revue El DjeïchEl Djeïch Revue de l'Armée nationale populaire fondée en juillet 1963 dans son numéro de juillet.

Dans son éditorial, intitulé « Dignes du legs des chouhada », la revue note que « si seulement les chouhada qui avaient déclenché la Révolution avec des fusils de chasse pouvaient être ressuscités pour constater les immenses progrès réalisés par l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’Armée de libération nationale ». « S’ils pouvaient revenir et être témoins des développements réalisés par l’Algérie en quelques années et constater combien les signes précurseurs de l’ère nouvelle sont clairement perceptibles dans divers domaines et à tous les niveaux », ajoute la revue.

Pour l’éditorialiste, « une ère dont le moteur est une jeunesse à laquelle les portes ont été grandes ouvertes pour apporter sa contribution à la renaissance nationale souhaitée, à travers notamment leurs start-up, c’est là un message clair affirmant que l’Algérie mise sur sa jeunesse, fière de sa patrie et pleinement confiante que, grâce à son haut niveau de conscience, sa détermination et sa créativité, elle sera en mesure de placer le pays au rang des nations émergentes ».

El Djeïch affirme qu’en convoquant le souvenir si cher de la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance, « il nous incombe à tous, face aux divers défis auxquels nous sommes confrontés, de déployer davantage d’efforts à tous les niveaux et en tous lieux, en gardant à l’esprit les sacrifices incommensurables consentis par nos illustres aïeux afin que l’Algérie vive libre et fière, pour que le peuple puisse jouir des bienfaits de l’indépendance et de la souveraineté sur son territoire et pour que sa jeunesse continue de porter l’Algérie dans son cœur, demeure vigilante, désireuse de mettre toutes ses connaissances, son savoir-faire et sa créativité au service de la patrie pour bâtir l’Algérie de l’excellence ».

El Djeïch rappelle que « notre pays a recouvré sa pleine et entière souveraineté sur l’ensemble de son territoire après une grandiose révolution libératrice. Avec la même détermination qui animait notre peuple dans son combat pour arracher l’indépendance, les enfants de ce peuple veillent à la préservation de ce précieux legs des chouhada et à porter haut ce flambeau inestimable ».

Dans ce sens, l’édito rappelle la déclaration du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui affirme que « l’évocation de notre indépendance nationale renforce notre détermination et nous permet de mesurer la chance que nous avons d’appartenir à un pays de la grandeur et de l’importance de l’Algérie. Ce grand pays qui a toujours su compter sur ses enfants, même dans les pires circonstances, ses enfants qui ont toujours répondu présents à son appel. Ce pays que nous chérissons et auquel nous répondons présents à chaque fois qu’il est question d’une échéance sensible et cruciale pour en être dignes ».

La revue ajoute, en outre, que « ce n’est pas un hasard si les cérémonies annuelles de sortie de nouvelles promotions des différentes structures de formation de I’ANP coïncident avec la Fête de l’indépendance et de la jeunesse, en ce qu’elle constitue une occasion pour notre vaillante ANP de renouveler, génération après génération, l’engagement qu’elle a pris de veiller sur l’Algérie et de la défendre, quel qu’en soit le prix, comme le proclament avec foi les promotions sortantes lors de leur prestation de serment, en jurant loyauté envers leur patrie, perpétuant ainsi la tradition de nos glorieux chouhada, avec dévouement et sincérité ».

El Djeïch souligne qu’« à cet attachement aux nobles valeurs nationales inspirées des principes de l’éternelle Révolution de novembre s’ajoute l’attention soutenue portée par le haut commandement de l’ANP à la promotion de la formation, afin qu’elle soit au diapason des défis de l’heure et du développement accéléré que connaît le domaine de la technologie ».

En conclusion, l’auteur de l’article estime que cela « traduit le niveau élevé atteint par nos forces armées sur la voie de la modernisation, du développement et de la professionnalisation, de la maîtrise des systèmes d’armes de haute technologie ainsi que dans l’exécution, avec succès et mérite, d’exercices tactiques à travers l’ensemble des régions militaires, prouvant ainsi, à chaque fois, que les fils de l’ANP sont dignes de porter le flambeau légué par leurs aînés et prêts à le défendre en toutes circonstances ».

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email