-- -- -- / -- -- --
Nationale

La rentrée universitaire prévue le 15 décembre

La rentrée universitaire prévue le 15 décembre

Près de 90% des universités ont parachevé le programme de l’année universitaire 2019-2020, lequel sera clôturé définitivement d’ici au 15 décembre prochain, date de la rentrée universitaire. C’est ce qu’a affirmé, ce samedi, à Alger, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, rappelant les modes d’enseignement envisagés par son département afin de composer avec les circonstances sanitaires et  poursuivre la formation des étudiants.

Le ministre a expliqué que le programme adopté prévoit, comme il est appliqué actuellement, une reprise progressive et par vagues. Selon ses précisions, certains groupes auront à reprendre les cours par la présence physique alors que d’autres le feront à distance.

M. Benziane a relevé que le ministère entend organiser, à partir de la semaine prochaine, des réunions avec les partenaires sociaux en vue de présenter les scénarios possibles concernant la prochaine rentrée universitaire. Les préparatifs y afférents ont été entamés, a-t-il poursuivi, au mois d’août dernier, ce qui signifie que les détails seront dévoilés au cours desdites rencontres.

Evoquant l’éventualité de reporter encore une fois la rentrée  universitaire, le ministre a estimé qu’une telle décision reste tributaire de l’évolution de la situation épidémiologique, soulignant que les campus se sont préparés à toutes les possibilités en la matière.

Concernant les nouveaux bacheliers, dont le nombre a atteint 280 000 étudiants, le premier  responsable du secteur a indiqué que «son département a mobilisé tous les moyens afin de fournir les postes pédagogiques nécessaires pour les accueillir».

Pour rappel, la rentrée universitaire, prévue officiellement le 22 novembre dernier, avait été reportée suite à la recrudescence des cas de contamination à la Covid-19. Quant à la reprise  des autres activités au sein des campus, les administrations ont entrepris, de «manière prudente», la programmation, depuis le mois de septembre, des examens du deuxième semestre et ceux du rattrapage, tout en veillant à l’application du protocole  sanitaire mis en place au mois de septembre.

Selon ce protocole, il appartient aux directeurs des universités de procéder à une évaluation de la  situation propre à leur établissement et évaluer la disponibilité des moyens permettant d’accueillir les étudiants et les enseignants dans les conditions requises pour préserver la sécurité sanitaire.

Ainsi, et en plus des mesures préventives connues pour se protéger de l’épidémie, il est  prévu, selon le ministère de l’Enseignement supérieur, la réduction du temps pédagogique à une heure de cours et de travaux dirigés (TD) et à deux heures pour les travaux pratiques (TP).

En dépit des dispositions engagées, le retour des étudiants aux bancs de l’université reste marqué, cette année, par un climat d’appréhension eu égard aux scénarios qu’ont connus certains établissements scolaires qui ont dû fermer leurs portes quelques semaines seulement après la reprise, et ce suite à la propagation inquiétante de la Covid-19.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email