-- -- -- / -- -- --
Nationale

«La rentrée scolaire n’est pas aussi noire qu’elle a été présentée»

«La rentrée scolaire n’est pas aussi noire qu’elle a été présentée»

Le directeur de l’éducation de la wilaya de Béjaïa a fait le bilan de la rentrée scolaire 2017-2018. Lors d’une conférence de presse qu’il a animée ces derniers jours, Brahim Bader en présence du secrétaire général Benmansour Bezza et du chargé de communication Boualem Chouali, a longuement par lé, chiffres à l’appui, de la situation actuelle du secteur, non sans répondre à toutes les critiques notamment, celles des syndicats et parents d’élèves.

Ainsi, a évoqué le mouvement du personnel d’encadrement et d’enseignement, très critiqué par les syndicats dont le Cnapeste. Concernant cette question, le SG Benmansour Bezza a parlé de l’affectation de 920 professeurs d’enseignement primaire, puisés dans la liste d’attente de 2016 et dont 750 ont déjà obtenu leur affectation choisie.

Le mouvement opéré a touché globalement près de 4 000 fonctionnaires et cela a donné des résultats satisfaisants pour 92% d’entre eux. M. Bezza a expliqué que le choix est fait sur la base d’un classement de ce qui a permis d’effectuer un mouvement des plus justes.

Et comme dans toutes les affectations du genre, on compte des mécontents ceux-ci ne dépassent pas les 8 % selon le SG de la direction de l’éducation. Au total quelque, 1 500 nouveaux enseignants ont été recrutés pour les trois paliers. Une première tranche de 275 enseignants, reçus dans le cadre du concours de cette année, ont été placés depuis la rentrée alors que 120 autres seront affectés dans les prochains jours, soit un total de 395 enseignants. 

Le SG a, indiqué que « le dossier de prise en charge des situations administratives et financières des fonctionnaires a été traité. 4 112 fonctionnaires de la direction de l’éducation ont ainsi eu droit à des régularisations concernant les échelons et les promotions, en plus du cas des 2 900 vacataires dont le dossier est désormais clos à Béjaïa ».

Le chef du service de gestion des paies a déclaré à ce sujet : « Aucun retard n’est enregistré à son niveau, hormis une fois par an, lors de la mise en place des crédits pour l’exercice. » Les partenaires sociaux sont régulièrement reçus.

« Nous avons reçu au moins deux fois chaque syndicat depuis le début de l’année scolaire, sans compter les réceptions à leur demande », a-t-il expliqué.

« Nous avons le choix : opter pour des décisions unilatérales avec ce que cela suppose comme conséquences, ou engager un dialogue permanent avec un léger retard dont parle tout le monde en ce moment », a souligné Benmansour Bezza, précisant avoir « opté pour la deuxième solution car elle offre une visibilité et une stabilité garantissant une année scolaire sereine ».

Concernant le manuel scolaire, « excepté les livres de tamazight pour les classes de la première jusqu’à la troisième année du cycle moyen ainsi que les livres de mathématiques pour les 2e et 3e années du cycle moyen également, qui seront, distribués d’ici la fin de semaine, tous les manuels scolaires ont été mis à la disposition de l’ensemble des élèves », a déclaré Brahim Bader, directeur de l’éducation de la wilaya de Béjaïa. S’agissant de la prime scolaire, il a souligné que les élèves dont les parents bénéficient de l’allocation de solidarité de 3 000 dinars ouvrent droit aux livres gratuitement. « 71 000 parents sont inscrits et il est attendu une rallonge de 15 000 aides », a-t-il noté.

Par ailleurs, dans 12 600 trousseaux scolaires ont été offerts par les services de la direction de l’action sociale et 6 217 autres par la wilaya. S’agissant des cantines scolaires, bien que leur gestion soit désormais assurée par les APC pour le palier du primaire, la majorité ont été opérationnelles dès la première semaine de la rentrée », a souligné rahim Bader.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email