-- -- -- / -- -- --
Nationale

La rencontre entre le Cnapeste et Benghebrit sans résultats

La rencontre entre le Cnapeste et Benghebrit sans résultats

La rencontre entre la délégation du Cnapeste, celle de la wilaya de Béjaïa sous l’égide du bureau national et la ministre de l’éducation nationale n’a pas aboutie aux conclusions escomptées. Les syndicalistes qui se sont rendus à Alger lundi sur invitation de la ministre via le P/APW de Béjaïa ne semblaient satisfaits au sortir de la réunion. Le Cnapeste n’a d’ailleurs pas appelé à la suspension de la grève du moins pour le moment.
Contacté en fin de journée, le coordinateurs du Cnapeste de Béjaïa, M. Slimane Zenati a indiqué que « la réunion s’est soldée par l’envoie de deux commissions ministérielle à Béjaïa pour le règlement des situations conflictuelles locales alors que les problèmes d’ordre nationale, c’est du ressort du ministre ». Il dira : “c’est le début du dialogue avec la tutelle”. 
Sur l’arrêt de la grève, le coordinateur du Cnapeste a fait remarquer : « la décision de poursuivre ou non la grève relève des prérogatives du conseil de wilaya et conseil national ensuite puisque nous sommes dans une grève nationale. Le bureau de wilaya se réunira et s’en suivra une réunion conseil de wilaya dans les prochaines jours afin d’évaluer le compte rendu de la réunion tenue avec la ministre et décider des suites à donner au mouvement de grève ».
Pour le moment la grève continue à Béjaïa. Sa suspension dépendra aussi des résultats des travaux des deux commissions qui débuté immédiatement le travail à Béjaïa. Ainsi, il semble que le conflit est toujours en vigueur et rien ne présage une issue à moins qu’on décide de privilégier l’intérêt des élèves. Pour rappel, le conflit avait débuté dès le deuxième trimestre suite aux ponctions sur salaires des semaines de grève observées le mois de décembres (premier trimestre) décidées par la direction de l’éducation sur instruction du ministère dès le retour des vacances scolaires. Le Cnapeste, a réagi par un mouvement de grève illimitée pour amener la tutelle à prendre en charge des situations administratives et pédagogiques des enseignants.
La tension s’est davantage exacerbée lorsque la DE saisit le tribunal a administratif qui statue a sa faveur et adresse des mises en demeures intimant l’ordre aux enseignants de reprendre le travail. Les parents d’élèves ont multiplié quant à eux des initiatives puis des actions dont un sit-in, une marche et aussi des déclarations jusqu’à la rencontre de la ministre avec une délégation de l’APW de Béjaïa au cours de laquelle celle-ci a lancé une invitation au bureau du Cnapeste de la wilaya de Béjaïa. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email