-- -- -- / -- -- --
Nationale

La relance des projets en souffrance à l’ordre du jour

La relance des projets en souffrance à l’ordre du jour

Le wali de Béjaïa, Zitouni Ouled Salah, compte relancer tous les projets en souffrance pour rattraper le retard accusé par la wilaya. Pour ce faire, il se réunira ces jours-ci avec les secrétaires généraux des ministères de l’Industrie, du tourisme, de l’Environnement, de l’Agriculture et celui des Travaux publics pour examiner la situation et trouver des solutions aux contraintes liées aux projets d’investissement de 63 opérateurs répartis au niveau des côtes est et ouest de Béjaïa.

« La levée de toutes les contraintes qui bloquent le lancement des projets obtenus dans le cadre du Calpiref », sera au centre des discussions. Selon la cellule de communication de la wilaya, « le wali a décidé de saisir aussi les responsables de l’ANIREF afin de lancer les projets de viabilisation des deux zones d’activités d’El-Kseur et de Béni Mansour pour laisser les industriels s’y installer ».

Le projet du transfert du port pétrolier sera également abordé dans le cadre de cette réunion. Une autre rencontre est programmée aussi avec des directeurs centraux du ministère des Transports pour étudier le dossier du dédoublement de la voie ferrée qui tarde à être lancé à cause des oppositions. L’habitat rural ne sera pas en reste « vu le retard qu’enregistre ce segment depuis 2011 », souligne-t-on.

A ce sujet, le premier responsable de la wilaya « a décidé d’annuler les décisions non encore consignées, récupérer l’argent qui dort dans les caisses pour faire profiter les autres communes où la demande est exprimée », lit-on dans le communiqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email