La reine Elizabeth cible d'une tentative d'assassinat (vidéo) – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde Europe

La reine Elizabeth cible d’une tentative d’assassinat (vidéo)

La reine Elizabeth cible d’une tentative d’assassinat  (vidéo)

Un jeune homme armé d’une arbalète est entré dans l’enceinte de la résidence royale de Windsor le jour de Noël dans le but d’assassiner la reine Elizabeth II du Royaume-Uni. Le quotidien « The Sun » diffuse une vidéo dans laquelle, l’assaillant annonçait son intention de tuer la reine le jour des célébrations des fêtes de Noel, rapportent les médias britanniques.

Dimanche 26 décembre, trente-deux heures après les événements, elle a annoncé qu’un homme avait réussi à pénétrer dans l’enceinte entourant le parc du château de Windsor à 8 h 30 le matin de Noël. L’alarme s’était immédiatement déclenchée et l’individu avait été interpellé dans la minute, sans avoir réussi à pénétrer dans le moindre bâtiment. Une arbalète avait ensuite été retrouvée près de lui. Agé de 19 ans, habitant Southampton, l’homme est détenu dans le cadre de la loi sur la santé mentale.

Succinct, le communiqué semblait réduire l’affaire à un simple déséquilibré. Lundi, le journal The Sun a diffusé une vidéo plus inquiétante. Vingt-cinq minutes avant son intrusion, l’intrus avait posté sur le réseau social Snapchat une vidéo préenregistrée dans laquelle il annonçait dans une étrange mise en scène vouloir assassiner la reine Elizabeth II. Portant un masque blanc cachant son visage, un sweat-shirt noir à cagoule, il vise lentement la caméra avec son arbalète.

D’une voix distordue électroniquement, il se lance dans un message mêlant explication politique et mythologie de la saga Star Wars : « Je suis désolé de ce que j’ai fait et de ce que je vais faire. Je vais tenter d’assassiner Elizabeth, reine de la famille royale. C’est une vengeance pour ceux qui sont morts lors du massacre de Jallianwala Bagh en 1919. C’est aussi une vengeance pour ceux qui ont été tués, humiliés ou discriminés à cause de leur race. Je suis un Indien sikh, un “Sith”. Je m’appelle Jaswant Singh Chail, je m’appelle Dark Jones. »

Le massacre dont il est question s’est déroulé en avril 1919 dans le Pendjab, en Inde, près de l’actuelle frontière pakistanaise, quand l’armée britannique a tiré à bout portant sur des manifestants pacifiques venus protester contre l’arrestation de deux indépendantistes : entre quatre cents et plus d’un millier de personnes ont été tuées par les soldats anglais.

Les tentatives d’intrusion à Windsor comme au palais de Buckingham, résidence de la reine au cœur de Londres, ne sont pas exceptionnelles. La plus spectaculaire remonte à 1982, à Buckingham, quand un trentenaire, Michael Fagan, avait réussi à se frayer un chemin jusqu’à la chambre à coucher de la reine, qui se trouvait au lit.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email