-- -- -- / -- -- --
Nationale

La récupération et le recyclage, un nouveau filon

La récupération et le recyclage, un nouveau filon

Dans le contexte économique actuel dans la région d’El-Tarf, où la reprise commence à avoir de l’effet avec le lancement des grands chantiers, logements par milliers, autoroute Est-Ouest, création de centaines de PME et autres activités ayant trait à la production de biens et de services, un créneau jusque-là inconnu est venu se faire une place de choix et s’est imposé pour s’affirmer comme étant d’utilité publique.

Il s’agit de la récupération et du recyclage de déchets papier et plastique, déchets rejetés dans la nature et qui posent un véritable problème pour l’environnement. Le plastique, le papier et le carton, des déchets jetés dans la nature, rapportent aujourd’hui des devises. En 2009, une petite usine spécialisée dans la récupération et le recyclage du papier et du carton est entrée en production malgré les difficultés à cette époque. Cette usine, Nadaf Ecorecup, installée à Dréan (willaya d’El-Tarf) d’une superficie de 6000 m2, exporte maintenant ses cartons et papiers récupérés vers la France, la Tunisie, et même au Vietnam. Il faut signaler qu’au fond de la crise économique qui secoue le pays, l’entreprise Nadaf Ecorecup, dirigée par Abdelhamid Dafri, un sexagénaire et ancien universitaire, fait des rentrées importantes en devise pour le pays. « Il s’agit pour nous d’être compétitifs de satisfaire entièrement nos clients qui se comptent en France, La Tunisie et aussi en Asie. Certes, nous avons rencontré quelques difficultés au démarrage mais tout est finalement rentré dans l’ordre et nous continuons à produire avec une cadence qui répond à la demande exprimée », nous a déclaré son directeur général M. Abdelhamid Dafri. L’usine récupère et traite autour de 20 tonnes de papier et de carton par jour et dispose d’installations modernes.

Cette activité de récupération et de recyclage, au départ quelque peu ignorée, est en train de se développer et commence à intéresser beaucoup de PME qui cherchent à s’y investir. En effet au vu des retombées économiques positives sur toute la région ainsi que les wilayas limitrophes, emplois, gains en devises hors hydrocarbures et surtout l’impact sur l’environnement avec la récupération, le retraitement et le recyclage des déchets, ce secteur peut devenir dans les prochaines années l’un des plus importants à Annaba et à El-Tarf, qui comptent 6 zones industrielles et un nombre égal de zones d’activité commerciale. Il faut noter que seuls 10% des déchets papier et carton sont récupérés dans notre pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email