-- -- -- / -- -- --
Nationale

La RASD réaffirme sa souveraineté sur les territoires libérés

La RASD réaffirme sa souveraineté sur les territoires libérés

Le ministre sahraoui de la Défense, membre du secrétariat national du Front Polisario, Abdallah Lahbib, a affirmé que la célébration des fêtes nationales dans les territoires libérés se voulait « une consécration de l’exercice de la souveraineté sur ces territoires », réitérant la disposition de l’armée sahraouie à les défendre et à payer un lourd tribut en vue de recouvrer la souveraineté de l’Etat sahraoui sur l’ensemble de ses territoires.
Intervenant au programme « Invité du journal » de la radio sahraouie et cité par l’Agence de presse sahraouie (SPS), le ministre sahraoui a indiqué que la célébration des fêtes nationales dans les territoires libérés, à l’image du 45e anniversaire de la Journée nationale de l’Armée de libération populaire sahraouie (ALPS), coïncidant avec le 20 mai, se voulait « une consécration de l’exercice de la souveraineté de l’Etat du Sahara occidental sur ses territoires ».
« L’ALPS est présente dans ces territoires depuis 1975 et non pas d’aujourd’hui, d’autant qu’une grande partie de ces territoires a été libérée dans les années soixante-dix du siècle dernier », a déclaré Abdallah Lahbib.
La date du 20 mai est celle de la Journée nationale de l’ALPS et l’anniversaire du déclenchement de la lutte armée contre l’occupation, dont « nous célébrons le 45e anniversaire dans la ville de Tifariti libérée, un anniversaire qui coïncide avec le 13e anniversaire de l’intifadha de l’indépendance », a-t-il dit.
Le Front Polisario célèbre le 45e anniversaire du déclenchement de la lutte armée sahraouie sous le haut patronage du président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, en présence de délégations nationales et étrangères ainsi que des médias.
Cette commémoration intervient dans un contexte particulier, marqué par plusieurs victoires diplomatiques et juridiques arrachées par le peuple sahraoui qui lutte pour son droit à l’autodétermination.
Selon les organisateurs, il est prévu la tenue d’une série de manifestations et d’activités commémoratives dans les territoires libérés, dont des parades militaires et civiles, ainsi que des expositions retraçant le parcours de la lutte armée contre les forces d’occupation marocaines.
Le 20 mai 1973 demeure une date historique pour le peuple sahraoui qui avait décidé, ce jour- là, de prendre les armes pour arracher son indépendance face à l’occupant marocain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email