-- -- -- / -- -- --
Nationale

La question mémorielle une fois encore éludée

La question mémorielle une fois encore éludée

Le président français François Hollande est arrivé hier en début d’après-midi à Alger, où il a été accueilli à l’aéroport international Houari-Boumediene par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et de membres du gouvernement.

Une délégation d’une trentaine de personnes dont Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Elisabeth Guigou, Michel Vauzelle, Patrick Mennucci et Jack Lang, ex-ministre de la Culture et président de l’Institut du monde arabe (IMA), accompagne le président français.

Ce dernier a affirmé avoir « beaucoup œuvré ces derniers mois » pour rapprocher encore les deux pays dans les différents domaines : « Nous avons beaucoup œuvré, Bouteflika et moi, ces derniers mois pour rapprocher encore les deux pays et être fidèles aux engagements que nous avions pris », a déclaré le président français. Cette visite, la deuxième du genre que « j’effectue en Algérie, sera l’occasion d’approfondir les relations bilatérales dans différents domaines », a souligné Hollande.

« D’abord, il ne faut rien oublier de l’histoire, de faire ce travail de mémoire et en même temps se tourner vers l’avenir », a ajouté le président français. La question mémorielle maintes fois repoussée est une nouvelle fois éludée pour laisser place à la coopération économique qui prend de plus en plus une place de choix dans les relations bilatérales. Selon François Hollande, la France est le premier partenaire économique de l’Algérie, (et) « entend le rester et même entend encore développer sa présence », dit-il encore.

Actuellement, La France se classe deuxième avec des échanges s’élevant à 10,5 milliards d’euros en 2014. Quelque 7 000 entreprises françaises exportent vers l’Algérie et 450 y sont installées sont de grands groupes comme Alstom, Lafarge, Danone ou encore Renault, mais surtout des PME, ce qui représente 40 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects, selon la Chambre algérienne de commerce et d’industrie.

Bientôt une usine Peugeot en Algérie

La France veut récupérer le rang de premier fournisseur de l’Algérie, perdu en 2013 au profit de la Chine. Soulignant qu’il s’agit aussi de « développer l’emploi en Algérie et en France notamment en faveur de jeunesse algérienne », Hollande a souhaité rencontrer des partenaires économiques qui « veulent travailler avec la France ».

Concernant la circulation des personnes entre les deux pays, le président français a indiqué qu’il entendait « faciliter la mobilité » des citoyens et des opérateurs économiques entre les deux pays. « Nous avons démontré notamment à travers la délivrance des visas que nous étions capables (…). Voilà autant de sujets qui témoignent de l’importance de cette visite et de la perspective dans la relation France-Algérie ». 

La France exporte notamment des céréales, des médicaments et des voitures. Hollande, qui doit rester quelques heures à Alger avant de repartir vers Paris tard dans la nuit, a souligné l’installation de très importantes entreprises comme Renault, Sanofi, Alstom et bientôt Peugeot dans ce pays.

Le président français, qui a rencontré le président Bouteflika dans sa résidence à Zéralda et le Premier ministre Abdelmalek Sellal, a salué le combat commun mené par les deux pays contre la menace djihadiste, « cet ennemi terrible implacable auquel nous avons porté des coups et encore récemment, ces dernières heures ».

Hollande a exprimé sa « gratitude » au gouvernement algérien « qui a tout fait pour trouver les coupables et les restes d’Hervé Gourdel », le ressortissant français décapité après avoir été enlevé par le groupe Jund al-Khilafa qui a fait allégeance au groupe Etat islamique.

Cette seconde visite du président français en Algérie a fait couler beaucoup d’encre au sein de l’opposition qui voit dans cette visite une « opération de charme » destinée à consolider le pouvoir en place. Le président français devait animer, tard dans la soirée d’hier, une conférence de presse à l’hôtel Aurassi.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email