La pomme de terre abordable à partir de la semaine prochaine – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

La pomme de terre abordable à partir de la semaine prochaine

La pomme de terre abordable à partir de la semaine prochaine

Le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens, Mohamed Alioui, a fait savoir qu’à partir de la semaine prochaine, le prix de la pomme de terre sur les marchés va baisser et devrait atteindre 50 DA le kilo. Il s’agit, selon lui, de porter un coup dur à la spéculation enregistrée sur le marché ces derniers mois.

M. Alioui, qui s’exprimait sur les ondes de la Chaîne 1 de la radio nationale, a fait savoir que des quantités importantes de pomme de terre allaient être mises sur le marché. «Nous avons aujourd’hui 30 000 hectares prêts à Oued Souf et les pommes de terre seront bientôt disponibles à Aflou, El-Bayadh, Djelfa ainsi que dans de nombreuses régions du pays.

Le SG de l’UNPA a souligné que «la spéculation sur la pomme de terre est survenue après que les spéculateurs eurent délibérément acheté des récoltes avant même qu’elles ne poussent, et ce même dans de grandes surfaces». Ces derniers ont, selon lui, laissé ces quantités de pomme de terre sans récolte pendant des semaines, ce qui a fait augmenter les prix, mais «nous avons examiné la situation et contacter la Fédération nationale de la pomme de terre et, aujourd’hui, les choses sont bien organisées», a-t-il indiqué.

Par ailleurs. M. Alioui a fait savoir que les professionnels de la filière pomme de terre devaient mettre sur le marché 30 000 tonnes de pomme de terre afin d’assurer la stabilité du marché mais les pluies récentes les ont empêchés d’atteindre les objectifs souhaités en raison de la réticence des producteurs à récolter dans plusieurs wilayas du pays.

Concernant le recours à l’importation exceptionnelle de la pomme de terre, Mohamed Alioui a fait état de la possibilité de recourir à cette solution provisoire pour casser la spéculation et réguler les prix de ce produit agricole de base, estimant que l’importation de la pomme de terre pour une ou deux semaines devrait casser la spéculation et maîtriser au mieux les prix. Le SG de l’UNPA a affirmé que l’importation exceptionnelle de la pomme de terre «ne veut pas dire l’importation permanente de ce produit, étant donné que le produit agricole local est disponible en quantité et en qualité».

L’invité de la radio a relevé que «l’importation exceptionnelle de la pomme de terre constitue une solution pour lutter contre la spéculation», appelant à accompagner l’agriculteur en tant qu’élément clé dans la préservation de la sécurité alimentaire.

Au sujet de la création des fédérations agricoles en vue de promouvoir les différentes filières, M. Alioui a annoncé la création prochaine de la fédération nationale des producteurs de lait et des éleveurs de vaches en vue d’organiser la filière et réduire ainsi la facture d’importation de la poudre de lait. Il a jugé primordial, à cet effet, d’exercer davantage de contrôle et de suivi minutieux sur la gestion du produit laitier, et de promouvoir cette filière compte tenu de la richesse animale que recèle notre pays.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email